NOUVELLES
28/04/2016 19:39 EDT | Actualisé 29/04/2017 01:12 EDT

T.J. Oshie se lève contre les Penguins

T.J. Oshie a mis son empreinte sur le premier chapitre de la série opposant les Penguins de Pittsburgh aux Capitals, jeudi, à Washington.

On attendait Sidney Crosby et Alexander Ovechkin, mais c'est finalement Oshie qui a tiré son épingle du jeu en lever de rideau. Il a compilé trois buts, dont le filet victorieux en prolongation, dans une victoire de 4-3 des Capitals.

Les représentants de la capitale américaine mènent cette série de deuxième tour au compte de 1-0.

Le gardien Braden Holtby a été davantage occupé que lors de ses sorties précédentes contre les Flyers de Philadelphie. Celui qui a engrangé 48 victoires lors de la dernière saison, un record de la Ligue nationale qu'il partage avec Martin Brodeur, a fait face à 45 lancers.

Son homologue Matt Murray, pour sa part, a vu 35 rondelles être envoyées dans sa direction.

Les Capitals démarrent en trombe

Appuyés par une foule survoltée, les protégés de l'instructeur Barry Trotz ont entamé la rencontre avec le couteau entre les dents. Ils ont dominé d'entrée de jeu leurs rivaux pennsylvanniens dans les colonnes des tirs au but (15-8) et des mises en échec (17-7).

Andre Burakovsky a été le premier à se signaler. Le joueur de deuxième année dans le circuit Bettman a bénéficié d'un retour du portier Matt Murray pour décoincer le score.

Les Capitals sont entrés en zone adverse forts d'un surnombre à trois contre deux. Burakovsky a remis la rondelle à Jason Chimera, qui a tiré à la réception dans le coin inférieur gauche, à la gauche de Murray.

Burakovsky n'a eu qu'à expédier le disque derrière le gardien pour sa première réussite du tournoi printanier.

Une pluie de buts

Le vent a considérablement tourné au cours du deuxième tiers.

Bonino et Evgeni Malkin ont usé de leurs habiletés avec la rondelle pour remettre les pendules à l'heure et s'adjuger les commandes en moins d'une minute, à mi-chemin de la période médiane.

Bonino a fait fi de deux joueurs des Capitals pour s'amener fin seul devant Holtby. L'attaquant des Penguins a bouclé sa magnifique pièce de jeu d'une frappe précise.

Sans doute inspiré par la séquence qui a mené au but de son coéquipier, Malkin a à son tour signé une magnifique réussite.

Le Russe, bien alimenté par Chris Kunitz qui lui a envoyé l'objet pendant qu'il filait à vive allure en direction de Holtby, s'est servi de son tir du revers pour marquer le deuxième but des Penguins, d'un angle restreint.

Trente-trois secondes après le filet de Malkin, Oshie a ramené les deux ténors à 2-2. L'ailier droit a profité d'une erreur à la ligne bleue du défenseur d'Olli Maatta pour filer en échappée contre Murray.

Oshie a utilisé son retentissant tir des poignets pour tromper la recrue de 21 ans.

Les Penguins ont renversé la tendance lors du deuxième vingt. Ils ont effectivement malmené les locaux à plusieurs niveaux.

Les hommes de Mike Sullivan ont poursuivi dans la même lignée dans le dernier tiers. Après avoir vu Oshie toucher la cible pour la deuxième fois de la soirée, Bonino l'a imité pour ramener les deux équipes à 3-3.

Dans les derniers instants de la rencontre, Murray a eu la lourde tâche de se dresser devant le meilleur franc-tireur des dernières années dans la Ligue nationale, Alexander Ovechkin.

L'homme masqué des Penguins s'est étiré de tout son long pour repousser de la jambière la frappe du revers d'Ovechkin et préserver la marque de 3-3 intacte. Cet arrêt a permis aux siens de prolonger le suspense jusqu'en prolongation.

Oshie a finalement tranché le débat au milieu de la première période supplémentaire. Le héros du match a contourné la cage de Murray et a tout juste faufilé la rondelle derrière la ligne rouge.