NOUVELLES
28/04/2016 11:09 EDT | Actualisé 29/04/2017 01:12 EDT

Syrie: l'attaque mercredi d'un hôpital à Alep est "inexcusable" (Ban Ki-moon)

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné jeudi le bombardement la veille de l'hôpital Al-Quds à Alep (Syrie) qui a fait au moins 20 morts, jugeant "inexcusables" de telles attaques contre les civils.

"Il faut que justice soit faite pour ces crimes", a-t-il ajouté dans un communiqué.

"Les attaques qui ciblent les civils sont des violations inacceptables des lois humanitaires", a-t-il affirmé.

Il se référait au bombardement de l'hôpital ainsi qu'à "de récents bombardements aveugles par les forces gouvernementales et les groupes d'opposition, et des tactiques terroristes employées par des extrémistes".

Il a appelé les belligérants en Syrie à "s'engager de nouveau immédiatement à cesser les hostilités".

M. Ban a aussi demandé au Groupe de soutien international sur la Syrie et en particulier à ses deux co-présidents, la Russie et les Etats-Unis, "d'exercer des pressions sur toutes les parties concernées afin de mettre fin aux combats et de garantir que des enquêtes crédibles soient menées sur des incidents tels que l'attaque de l'hôpital Al-Quds".

avz/faa