NOUVELLES
28/04/2016 08:50 EDT | Actualisé 29/04/2017 01:12 EDT

Les Predators éliminent les Ducks

Les Predators de Nashville ont accédé au deuxième tour des séries grâce à un gain de 2-1 sur les Ducks mercredi, à Anaheim, dans le septième match de leur affrontement.

Les hommes de Peter Laviolette remportaient ainsi le premier duel ultime de leur histoire.

Les Predators se mesureront aux Sharks de San José. Le premier match aura lieu vendredi en Californie.

Les Ducks, quant à eux, détiennent maintenant le record peu enviable de s'être inclinés dans un match no 7 pour une quatrième saison de suite. À chaque occasion, les hommes de Bruce Boudreau ont laissé filer une avance 3-2 dans leur série, avant de plier l'échine à domicile au match décisif.

« C'est une défaite difficile à avaler », a dit Boudreau.

« Nous avons tout fait de la manière difficile depuis le mois de novembre. Nous pensions que nous pourrions créer l'égalité. »

Pekka Rinne a gardé fièrement la cage des visiteurs avec 36 arrêts, dont 15 au dernier tiers.

« Notre victoire montre que nous avons du caractère. En progressant, nous pourrons apprendre de cette expérience pour devenir encore meilleurs. »

Le gardien a freiné les efforts de Corey Perry et de Ryan Getzlaf, qui ont tiré respectivement sept et six fois au filet.

« Nous avons donné tout ce que nous avions », a dit Perry.

Le Finlandais a également eu l'aide de ses coéquipiers, qui ont bloqué 24 rondelles.

Frederik Andersen a effectué 18 arrêts dans la défaite.

Les Predators attaquent, puis résistent

Colin Wilson a inscrit les visiteurs au tableau dès les premières minutes. L'attaquant a servi une tasse de café à Simon Després avant de battre Frederik Andersen du revers.

Les Ducks ont résisté aux tentatives des visiteurs lors d'une double infériorité numérique, en fin de premier tiers. À forces égales, Paul Gaustad a toutefois doublé l'écart avant l'entracte en redirigeant au vol une frappe de Shea Weber.

La troupe de Bruce Boudreau a aisément dominé la période médiane, mais Rinne a été intraitable. Le gardien a arrêté 13 tirs au deuxième vingt pour maintenir la marque à 2-0.

À force d'exercer de la pression en territoire adverse, les Californiens sont enfin parvenus à toucher la cible au début du dernier tiers.

Lors d'un surnombre, Ryan Kesler a conclu un rapide jeu de passes avec un tir de l'enclave qui n'a donné aucune chance au gardien. Jakob Silfverberg et Hampus Lindholm ont récolté une mention d'aide.

Perry a raté une chance inouïe de créer l'égalité tard dans le match. Un tir de la pointe a frappé la barre horizontale, mais l'attaquant, posté près du demi-cercle, a été incapable de toucher le disque au vol.

Le no 10 a continué de mettre Rinne à l'épreuve dans les derniers instants du match, mais les Predators ont tenu bon.