NOUVELLES
27/04/2016 05:22 EDT | Actualisé 28/04/2017 01:12 EDT

Yémen: assassinat à Aden d'un jeune hostile aux islamistes radicaux

Un jeune Yéménite, connu pour ses écrits sur les réseaux sociaux contre les islamistes radicaux, a été assassiné dans la ville d'Aden (sud), a-t-on appris mercredi auprès de sources de la Sécurité et de proches de sa famille.

Le corps d'Omar Batawil, 18 ans, atteint d'une balle dans la tête et de deux autres à la poitrine, a été retrouvé lundi soir dans le quartier de Cheikh Othmane, à Aden, ont ajouté ces sources.

"Omar a été enlevé près de la maison familiale par des hommes armés qui l'ont tué avant de jeter son corps" à Cheikh Othmane, a indiqué à l'AFP un proche de la famille qui a qualifié les ravisseurs d'"islamistes radicaux".

Le corps a été transporté dans un hôpital de Médecins sans frontières (MSF) à Aden où le jeune homme a succombé à ses blessures, a précisé Malak Shaher, porte-parole de cette organisation humanitaire.

L'assassinat d'Omar Batawil, qui n'a pas été revendiqué, serait lié, selon des responsables provinciaux, aux vives critiques de l'extrémisme religieux que le jeune homme exprimait sur sa page Facebook.

Des groupes jihadistes sont très actifs dans le sud et le sud-est du Yémen où, profitant de la guerre depuis plus d'un an entre le gouvernement et des rebelles chiites, ils ont multiplié les attaques contre leurs détracteurs et contre les forces de sécurité.

faw-kam/tm/ras/feb