NOUVELLES
26/04/2016 23:26 EDT | Actualisé 27/04/2017 01:12 EDT

Un soldat du Nagorny-Karabakh tué dans un bombardement des forces azerbaïdjanaises

Un soldat des forces séparatistes du Nagorny-Karabakh a été tué lors d'un bombardement des troupes azerbaïdjanaises le long de la ligne démarcation, ont annoncé mercredi les autorités de cette région que se disputent l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

"Un soldat de l'armée du Nagorny-Karabakh a été tué dans la nuit (de mardi à mercredi)", a déclaré dans un communiqué le ministère de la Défense de cette région séparatiste, soutenue par l'Arménie.

"L'Azerbaïdjan a bombardé les positions de l'armée du Nagorny-Karabakh le long de la ligne de front mardi et pendant la nuit de mercredi", a-t-il ajouté, précisant que mercredi matin, le calme était revenu.

Au moins 100 personnes, des civils et des militaires des deux camps, ont été tuées début avril dans des affrontements au Nagorny-Karabakh, une région en majorité peuplée d'Arméniens mais reconnue internationalement comme faisant partie de l'Azerbaïdjan.

Un cessez-le-feu a été signé à Moscou entre les belligérants, mais des combats sporadiques continuent d'éclater le long de la ligne de démarcation.

Il s'agissait des pires violences depuis un premier cessez-le-feu conclu en 1994, après une guerre ayant fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés, principalement des Azerbaïdjanais.

mkh-im/all/nm/jh