NOUVELLES
27/04/2016 04:05 EDT | Actualisé 28/04/2017 01:12 EDT

Un soldat du Cap-Vert aurait tué 11 personnes

LISBONNE, Portugal — Un chasse à l'homme a été lancée à travers l'archipel du Cap-Vert, en Afrique de l'Ouest, après qu'un soldat ait apparemment massacré 11 personnes à l'intérieur d'une caserne militaire.

Le président de l'ancienne colonie portugaise, Jorge Carlos Fonseca, a indiqué sur sa page Facebook que l'enquête progresse rapidement.

Les responsables expliquent qu'un soldat mécontent est soupçonné d'avoir abattu mardi huit autres militaires et trois civils, dont deux Espagnols. Le suspect n'a pas été identifié.

Le président Fonseca a annulé un déplacement officiel pour pouvoir superviser l'enquête.

Un quotidien local rapporte qu'une quarantaine de policiers ont été déployés sur une place au coeur de la capitale, Praia.