NOUVELLES
27/04/2016 04:03 EDT | Actualisé 28/04/2017 01:12 EDT

Thaïlande: des familles de réfugiés rohingyas retrouvées abandonnées dans la fôret

Plusieurs familles de réfugiés rohingyas ont été abandonnées par des passeurs dans une forêt en Thaïlande, a indiqué la police mercredi, un an après un vaste coup de filet dans les réseaux à l'origine d'une crise majeure dans la région.

"Quatorze Rohingyas, dont des enfants en bas âge, ont été retrouvés à environ six heures du matin", a expliqué Panuwat Chomyong, officier de police de la province de Chumporn (sud du pays).

Ces derniers, membres de la communauté musulmane des Rohingyas, ont été abandonnés à proximité d'un poste de police, a-t-il ajouté, précisant qu'ils étaient entrés en Thaïlande par voie terrestre en utilisant bus et camions conduits par des passeurs.

En mai 2015, les passeurs, rendus nerveux par la nouvelle politique de répression de la Thaïlande, voie de transit vers la Malaisie, avaient abandonné en mer dans le golfe du Bengale des milliers de migrants.

"La marine et la police maritime ont renforcé les contrôles le long des frontières, la plupart des Rohingyas passent donc maintenant par des voies terrestres", explique l'officier.

Sans ressources et rejetés dans leur pays, les 1,3 million de Rohingyas de Birmanie sont considérés comme l'une des minorités les plus persécutées au monde mais leurs désastreuses conditions de vie ont toujours été ignorées par les pays d'Asie du Sud-Est.

Une situation qui s'est aggravée avec la montée du bouddhisme extrémiste en Birmanie et les violences inter-communautaires qui ont éclaté en 2012, faisant cette année-là plus de 200 morts et 140.000 blessés, principalement des musulmans.

Des milliers d'entre eux ont donc choisi ces dernières années de fuir le pays par la mer pour rejoindre la Malaisie, formant le plus grand exode dans la région depuis la fin de la guerre du Vietnam.

ju-tib/phv