NOUVELLES
27/04/2016 02:36 EDT | Actualisé 28/04/2017 01:12 EDT

Novartis: percée thérapeutique aux Etats-Unis pour trois indications sur Ilaris

Le géant pharmaceutique suisse Novartis a annoncé mercredi avoir obtenu le statut de percée thérapeutique auprès des autorités sanitaires américaines sur son médicament Ilaris pour trois types rares de syndromes de fièvres périodiques.

Ce médicament est déjà homologué aux États-Unis pour deux autres maladies auto-inflammatoires, mais l'agence américaine des médicaments, la Food and Drug Administration (FDA), lui a accordé ce statut pour trois nouvelles indications, a indiqué le groupe bâlois dans un communiqué.

Ce statut permet d'accélérer les procédures d'examen en vue de l'homologation de médicaments pour des maladies graves sur lesquelles il n'existe pas ou peu d'options thérapeutiques.

Sur cette base, la FDA va procéder à un examen pour un groupe de maladies auto-inflammatoires à l'origine de fièvres récurrentes qui peuvent s'accompagner notamment de douleurs articulaires et musculaires avec des complications potentiellement mortelles.

Dans le détail, il s'agit du syndrome chronique associé au récepteur du facteur de nécrose tumorale (TRAPS) ainsi que de la fièvre récurrente avec hyperimmunoglobulinémie D (HIDS) ou du déficit en mévalonate kinase (MKD).

S'y ajoute la fièvre méditerranéenne familiale (FMF) qui ne peut pas être traitée de manière satisfaisante avec du colchicine.

Cette dernière est la forme la plus répandue au sein de ces trois maladies orphelines. Elle touche principalement un groupe de population qui compte des personnes originaires de l'est de la Méditerranée parmi leurs ancêtres, à raison d'un individu sur 250 à 1.000 dans ce groupe de population.

noo/gca/mbo/jh

NOVARTIS