NOUVELLES
27/04/2016 05:55 EDT | Actualisé 28/04/2017 01:12 EDT

L'UE veut développer sa coopération avec la Russie dans l'Arctique

L'UE est prête à développer sa coopération avec la Russie sur l'avenir de l'Arctique, malgré les tensions entre Bruxelles et Moscou, a déclaré mercredi la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

"C'est un intérêt clair de l'UE de s'engager davantage avec tous les acteurs, y compris la Russie, sur l'Arctique", a-t-elle estimé, en présentant devant la presse une nouvelle "politique intégrée de l'UE pour l'Arctique".

L'Union voit "l'Arctique comme un exemple d'une coopération régionale et internationale constructive", et souhaite que cette coopération "aille plus loin", a dit Mme Mogherini.

Lors d'une réunion à Bruxelles en mars, les chefs de la diplomatie des Etats membres ont affirmé qu'ils resteraient fermes face à Moscou tant sur les sanctions décrétées en raison du conflit en Ukraine que sur le soutien russe au régime de Bachar al-Assad en Syrie.

Mais ils ont aussi convenu du "principe d'un engagement sélectif" avec la Russie "dans des domaines où il y a un intérêt européen clair" et "un intérêt général", comme dans le cas de l'Arctique, a dit Mme Mogherini.

"L'Arctique représente non seulement un énorme potentiel mais aussi des défis très importants dont nous devons discuter ensemble", a-t-elle ajouté.

Dans sa communication sur "l'Arctique" présentée mercredi, la Commission propose de structurer l'action européenne dans cette région dans des domaines comme le réchauffement climatique, l'environnement, l'énergie ou encore la pêche.

Elle assure vouloir "intensifier" des projets déjà existants et s'engager dans de nouveaux projets dans ces domaines prioritaires.

dk-cds/clp/rap