NOUVELLES
26/04/2016 21:55 EDT | Actualisé 27/04/2017 01:12 EDT

Birmanie: deux touristes allemands blessés dans l'explosion d'une mine

Deux touristes allemands et leur guide local ont été blessés par l'explosion d'une mine dans le nord de la Birmanie, proche d'une zone de combats récents entre différents groupes rebelles, selon les autorités locales.

Hospitalisés mardi soir dans l'un des hôpitaux de Mandalay, deuxième ville du pays, leurs jours ne sont pas en danger.

La jeune femme âgée de 24 ans, a été blessée au bras droit et au front, tandis que l'ami qui l'accompagnait, également âgé de 24 ans, avait des problèmes d'audition à la suite de l'explosion, a-t-on indiqué de source militaire locale. Quant au guide, plusieurs éclats l'ont blessé aux jambes.

Il y a peu, la Birmanie était encore un pays réservé aux voyageurs les plus intrépides, mais l'ouverture du pays depuis l'autodissolution de la junte en 2011 a modifié la donne touristique.

Les touristes sont désormais de plus en plus nombreux et les experts du secteur s'attendent à ce que l'arrivée du gouvernement civil emmené par Aung San Suu Kyi accélère le mouvement.

Mais le pays, déchiré depuis des décennies par plusieurs conflits dans ses régions frontalières, est truffé de mines.

En février, d'intenses combats ont éclaté dans cette région, l'Etat Shan, entre deux groupes ethniques rebelles: le Conseil de restauration de l'Etat Shan (RCSS) et l'Armée de libération nationale Ta'ang (TNLA), forçant des milliers de civils à fuir la zone.

D'après Landmine and Cluster munition monitor, 45 personnes ont été tuées et 200 blessés par l'explosion de mines en 2014.

zaw-hla/tib/jh