NOUVELLES
27/04/2016 07:06 EDT | Actualisé 28/04/2017 01:12 EDT

Allemagne: 4 néonazis présumés jugés pour avoir voulu attaquer des migrants

Trois hommes et une femme néonazis présumés sont jugés depuis mercredi devant un tribunal de Munich (sud de l'Allemagne) pour avoir fomenté une attaque à l'explosif contre un foyer de demandeurs d'asile.

Le quatuor qui s'était baptisé "Oldschool Society" est accusé de constitution d'une organisation terroriste et préparation d'une attaque à l'explosif.

Le parquet fédéral, chargé des affaires de terrorisme en Allemagne, a qualifié les projets de ce groupuscule de "très concrets".

Le groupe avait "accepté que des gens puissent être tués", selon le procureur Jörn Hauschild.

Tous avaient été arrêtés en mai 2015 alors qu'ils prévoyaient manifestement deux jours plus tard une attaque contre un foyer de demandeurs d'asile dans l'Etat régional de Saxe (est), théâtre de manifestations anti-migrants et de nombreuses agressions contre les étrangers.

Deux d'entre eux s'étaient rendus en République tchèque quelque temps auparavant pour y acheter de grandes quantités de feux d'artifice interdits en Allemagne. Ils avaient même prévu d'ajouter des clous à leur engin explosif pour multiplier les dégâts.

Les trois hommes, âgés de 30 à 57 ans, et une femme de 23 ans, avaient convenu de se retrouver du 6 au 8 mai 2015 et devaient à cette occasion y mener "des actions", selon l'accusation.

Mais ils avaient été repérés grâce à l'interception de communications téléphoniques et de messages sur internet.

Les membres de "Oldschool Society" seraient au nombre de 10 à 15 et une enquête est toujours en cours pour retrouver ces autres personnes, selon le procureur.

L'Allemagne a accueilli l'an dernier plus d'un million de migrants alors que les actes de violence contre les réfugiés se sont multipliés, en particulier en Saxe.

ran-yap/ylf/ib