Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le curieux creux entre les cuisses de Beyoncé dans le «W Magazine» choque les fans (PHOTOS)

Beyoncé, qui a récemment sorti son film-album, intitulé « Lemonade », fait l'objet d'une polémique sur Instagram. La chanteuse semble visiblement avoir été victime de Photoshop.

Le magazine de mode américain, W Magazine, témoignait de son admiration envers Beyoncé et son nouvel album en postant lundi 25 avril une photo de la star prise en 2011 par le photographe Patrick Demarchelier. Mais la photo hommage semble avoir été mal choisie par le magazine:

Bien que Beyoncé croise légèrement les jambes, ses cuisses ne se touchent pas sur la photo. À la place, un trou est venu se nicher. En 2011 comme maintenant, l'interprète de « Crazy In Love » est connue pour ses courbes, c'est d'ailleurs pour cela que les fans de la star crient au Photoshop en commentant le cliché sur Instagram:

« Terrible travail ... elle aime ses courbes et ses cuisses ... pourquoi utiliser Photoshop? »

« Mon dieu! Elle ne peut pas ressembler à ça. Photoshop est terrible »

« Ce Photoshop est pathétique. Mettre un faux écart entre ses cuisses alors qu'elle n'en a jamais eu. Pourquoi perdre votre temps? Elle est parfaite sans ça »

En 2011, la star sortait son album intitulé « 4 », et sur les visuels de celui-ci, ses cuisses ne ressemblent pas vraiment à celles de la photo publiée par W Magazine:

Toujours en 2011, Beyoncé chante sa célèbre chanson « Run The World (girls) » sur le plateau de l'émission « X Factor » en France, et ses cuisses se font bien la bise:

Sur des clichés plus récents, on constate que la chanteuse ne possède toujours pas ce fameux écart entre les cuisses:

#Beyonce #BEATMagazine 🇺🇸

Une photo publiée par Beyoncé (@beylite) le

VOIR AUSSI:

Toutes les tenues portées par Beyoncé dans Lemonade
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.