Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Johnny Manziel accusé d'agression sur son ex-copine

L'ex-quart des Browns de Cleveland Johnny Manziel a été formellement accusé mardi d'agression à la suite d'une plainte pour violence conjugale déposée par son ex-copine Colleen Crowley.

Le lauréat du trophée Heisman en 2012 et ex-quart étoile de l'Université Texas A&M a été accusé de l'avoir frappée et de l'avoir menacée de mort pendant une soirée le 30 janvier.

Crowley a indiqué que Manziel l'avait frappée si fort qu'elle avait temporairement perdu l'ouïe.

L'acte d'accusation précise que Manziel a frappé Crowley et « l'a forcée à monter à bord d'un véhicule et à s'appuyer contre le tableau de bord ».

Ce délit peut entraîner jusqu'à un an de prison et une amende de 4000 $ US.

Les chances que Manziel poursuive sa carrière dans la NFL sont maintenant quasiment nulles. Il a déjà été libéré par les Browns, en plus d'avoir été largué par deux agents et d'avoir perdu tous ses commanditaires.

Crowley a raconté avoir été abordée par Manziel dans un hôtel de Dallas avant d'être frappée alors qu'ils se dirigeaient vers son appartement de Forth Worth.

Crowley a reçu une ordonnance de protection qui exige que Manziel n'entre pas en contact avec elle pendant deux ans, qu'il demeure à un minimum de 500 pieds de son domicile et de son lieu de travail et qu'il verse 12 000 $ en frais juridiques.

Vers une entente à l'amiable?

Une entente entre les avocats de Manziel et les procureurs de district afin d'éviter un procès pourrait inclure un accord pour que le footballeur suive une thérapie de gestion de la colère ou de lutte contre la violence conjugale, ou encore qu'il se soumette à un programme de lutte contre la dépendance à l'alcool et aux drogues, ont évoqué des avocats au fait du dossier.

Dans la foulée des allégations, le père de Manziel a indiqué que sa famille avait déjà tenté en vain, à deux reprises, de l'inscrire à une clinique de désintoxication.

Manziel, qui a entamé sa carrière dans la NFL en ayant la réputation d'être un fêtard, a passé 73 jours l'hiver dernier dans un centre de traitement de la dépendance à l'alcool et aux drogues en Pennsylvanie.

Ce n'était pas la première altercation entre Manziel et Crowley. L'an dernier, Manziel a été blanchi de tout méfait après une dispute en bordure d'une route près de son domicile. Des témoins avaient alors raconté que Manziel avait échangé des paroles virulentes avec sa copine, avant de la forcer à retourner dans le véhicule alors qu'elle tentait de s'enfuir.

Manziel n'a pas été arrêté et Crowley n'a pas voulu porter plainte cette fois-là.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.