Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Affaire Jacques Languirand: Radio-Canada ne commente pas (VIDÉO)

Radio-Canada a refusé, mardi matin, de commenter les allégations d’inceste envers Jacques Languirand, qu’une dame nommée Line Beaumier a rendues publiques sur un billet de blogue.

Bien que l’animateur, qui célébrera ses 85 ans le 1er mai, ait travaillé pendant près de 45 ans pour la société d’État, en étant notamment le pilier de l’émission Par quatre chemins, à Radio-Canada Première, celle-ci refuse d’émettre quelque déclaration que ce soit à ce sujet. «Pas de commentaires», s’est limité à répondre Marc Pichette, directeur des relations publiques de Radio-Canada.

Au moment d’écrire ces lignes, il n’avait pas non plus été possible de parler à Line Beaumier, ni à d’autres animateurs de Radio-Canada Première qui ont côtoyé Languirand, lequel est aujourd’hui atteint de la maladie d’Alzheimer.

La Fédération Québécoise des Sociétés Alzheimer, dont Languirand est le «porte-parole silencieux», n'a toujours pas retourné les appels du Huffington Post Québec.

Dans son message publié mardi, Line Beaumier affirme que la fille de Jacques Languirand, Martine Languirand, qui est décédée en juillet 2015, avait été victime d'inceste de la part de son père. Madame Beaumier a été la conjointe de Martine Languirand au cours des 18 mois avant son décès. Line Beaumier affirme avoir déposé une plainte officielle contre Jacques Languirand le jeudi 21 avril dernier.

INOLTRE SU HUFFPOST

Lancement «Le cinquième chemin » - Jacques Languirand

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.