NOUVELLES
26/04/2016 01:08 EDT | Actualisé 29/04/2016 10:27 EDT

#MoreThanMean : Une vidéo démontre le harcèlement que subissent les journalistes sportifs féminines

Une vidéo inspirée du désormais célèbre segment « Celebrities Read Mean Tweets » de l'émission Jimmy Kimmel Live vise à montrer le harcèlement que vivent sur Internet les journalistes sportives féminines aux États-Unis.

Si le début de la vidéo créée l'équipe du podcast Just Not Sports est léger, le ton change rapidement, et on a de la difficulté à ne pas être touché par ce sketch d'environ 4 minutes.

La vidéo réalisée par Chad Cooper et One Tree Forest Films a invité des hommes du public à se rendre en studio pour y lire des #MoreThanMean Tweets (tweets plus que méchants) à deux reporters, Sarah Spain et Julie DiCaro.

Les hommes, même s'ils ne sont pas les auteurs de ces tweets haineux, deviennent rapidement mal à l'aise et ont beaucoup de difficulté à lire ces vulgarités à la femme à laquelle elles sont adressées.

Physiquement et sexuellement violents, ces courts messages laissés sur Internet ont de quoi choquer.

Une personne a même dit espérer que DiCaro se fasse violer « de nouveau ». Comme cette dernière l'expliquait dans un billet de blogue sur le HuffPost États-Unis il y a quelques années, elle a été victime d'un « viol typique » à l'université.

La vidéo se conclut sur une phrase qui résume l'entièreté du segment précédant : « Nous ne serions pas prêts à leur dire cela face à face. Alors, ne l'écrivons pas non plus. »

Selon ce texte de Poynter, en 2014, 90 % des journalistes sportifs aux États-Unis étaient des hommes.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Campagne de l'ONU contre le sexisme Voyez les images