NOUVELLES
25/04/2016 04:22 EDT | Actualisé 25/04/2016 04:23 EDT

Suicide et jeunes Autochtones: appel du protecteur de la jeunesse de l'Alberta

YouTube

Le protecteur de la jeunesse en Alberta exhorte le gouvernement à financer une stratégie pour lutter contre l'"épouvantable tendance au suicide chez les jeunes Autochtones".

Selon Del Graff, cette stratégie devrait être pilotée par les communautés elles-mêmes, afin de prendre en compte la culture et les valeurs autochtones.

Le protecteur de la jeunesse s'est penché sur les cas de sept adolescents autochtones qui avaient été vus par les services sociaux et qui se sont enlevé la vie entre juin 2013 et décembre 2014. Dans son rapport, M. Graff indique que tous ces adolescents avaient été exposés dès leur plus jeune âge à la violence familiale, à la toxicomanie de leurs parents ou à des problèmes de santé mentale au sein de la famille.

Selon M. Graff, il faut maintenant se retrousser les manches et agir afin de briser ce cercle et ces tendances morbides.

Plus tôt ce mois-ci, la petite communauté éloignée d'Attawapiskat, du côté ontarien de la baie James, a déclaré l'état d'urgence devant une vague de suicides et de tentatives.

La Première Nation crie de Pimicikamak, au Manitoba, a aussi décrété l'état d'urgence en mars, pour les mêmes raisons. Selon le chef, une centaine de jeunes figurent sur une "liste de surveillance" en matière de suicide.

Selon M. Graff, les enfants autochtones courent de cinq à six fois plus de risques d'être touchés par le suicide que des enfants dans la population en général.

VOIR AUSSI

Galerie photo Des femmes autochtones portées disparues au Canada Voyez les images