NOUVELLES
25/04/2016 06:16 EDT | Actualisé 25/04/2016 06:22 EDT

Primaires américaines: Cruz et Kasich unissent leurs forces pour tenter de barrer la route à Trump

Carlos Barria / Reuters
Republican U.S. presidential candidate Senator Ted Cruz speaks during a campaign event in Williamsport Pennsylvania, U.S., April 22, 2016. REUTERS/Carlos Barria

Les candidats républicains Ted Cruz et John Kasich ont décidé d'unir leurs forces pour tenter de barrer à leur rival Donald Trump l'accès à l'investiture républicaine à la présidentielle, ont annoncé dimanche les responsables de leurs campagnes.

Cette alliance intervient alors que le milliardaire provocateur est désormais le seul des trois candidats républicains à pouvoir atteindre le nombre de délégués nécessaires pour devenir le candidat du parti à la présidentielle de novembre.

La campagne du sénateur ultra-conserverteur Ted Cruz, va désormais se concentrer sur l'Indiana, a annoncé Jeff Roe, son directeur de campagne, et "rendre la voie libre" au gouverneur de l'Ohio John Kasich dans l'Oregon et le Nouveau-Mexique.

L'état-major de campagne de M. Kasich a publié un communiqué similaire.

"Tous deux savent que le meilleur moyen d'empêcher Trump de décrocher la nomination est de faire équipe pour lui bloquer la route (...). Mais c'est peut-être trop tard", a estimé le site Politico.

"Wow, on vient juste d'annoncer que Ted le menteur et Kasich vont s'unir pour tenter de m'empêcher d'accéder à l'investiture républicaine. DESESPOIR!", a réagi sur Twitter Donald Trump.

La semaine dernière, M. Trump l'avait emporté à New York avec 60,5% des suffrages, contre 25,1% à John Kasich et 14,5% à Ted Cruz, son principal rival.

Mais il est encore loin de la majorité absolue de 1 237 délégués.

Plusieurs figures influentes du parti, comme Mitt Romney, se sont jointes à un mouvement contre Trump, qui pourrait bénéficier au sénateur du Texas Ted Cruz.

Selon M. Cruz, Donald Trump "nous a menti" et se fait passer pour un conservateur afin "de tromper les électeurs crédules".

Juste avant cinq primaires cruciales mardi, le milliardaire s'est déchaîné contre Ted Cruz, l'accusant de "soudoyer" des délégués.

M. Trump figure en tête des sondages dans les cinq Etats qui votent mardi: Connecticut, Delaware, Maryland, Pennsylvanie et Rhode Island.

La candidate démocrate Hillary Clinton devrait pour sa part creuser son avance mardi sur son rival Bernie Sanders.

Voir aussi:

Galerie photo Les polémiques de Donald Trump en campagne Voyez les images