Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pierre Bruneau, fan des «Pays d'en haut»

Pierre Bruneau, mordu de séries dramatiques? Pourquoi pas! On le sait habitué de jaser actualités, mais les lecteurs de bulletins de nouvelles peuvent, eux aussi, apprécier de plonger dans une bonne fiction pour se détendre. Cette année, le capitaine du TVA Nouvelles a particulièrement craqué pour Les pays d’en haut.

«Je suis un adepte des Pays d’en haut, pour l’histoire. Je voulais voir l’histoire crue… et elle est crue!», a glissé Pierre Bruneau, sur le tapis rouge du 31e Gala Artis, dimanche.

«Vincent Leclerc a été, pour moi, une grande révélation. C’est un personnage tellement mythique, Séraphin, qu’il a réussi à le démystifier carrément, et à nous en donner une autre mouture, qu’on n’avait pas vue, ni dans les films, ni ailleurs. Alors, bravo!», a ajouté celui qui en était, dimanche, à sa 39e nomination en carrière aux Artis.

«C’est une par année, a évoqué Pierre Bruneau, à propos de son statut de finaliste. Les gens pensent que c’est trois ou quatre nominations par année, mais c’est seulement une par année. Dans le métier que je fais, c’est tellement extraordinaire d’avoir cette affection, année après année. Je suis un privilégié.»

D’autant plus privilégié qu’il a une fois de plus mis la main sur la convoitée statuette, ce qui porte à 18 le nombre de trophées Artis de sa collection.

Gala Artis 2016: toutes les photos du tapis rouge
Les gagnants du gala Artis 2016
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.