DIVERTISSEMENT
23/04/2016 10:22 EDT | Actualisé 24/04/2016 10:18 EDT

Gala Artis 2016: les premiers remerciements de Marianne Fortier

Marianne Fortier était sur le plateau du Tricheur, il y a quelques semaines, lorsque Gino Chouinard est surgi de nulle part pour lui annoncer qu’elle avait décroché sa première nomination au Gala Artis.

Hébétée, la jeune femme est restée interdite un moment, croyant que c’est elle qui devait «piéger» quelqu’un d’autre. Puis, elle a compris que c’était bel et bien elle qu’on célébrait ainsi, que le public avait massivement suggéré son nom au cours du sondage téléphonique mené par Léger Marketing et qu’elle se retrouvait alors en lice pour son tout premier prix décerné par les téléspectateurs à vie.

L’interprète du rôle-titre de Pour Sarah a raconté cette anecdote lors de l’annonce des finalistes des 31e Artis, le lundi 14 mars dernier. Ce dimanche, TVA retransmettra l’événement à compter de 19h (en commençant par le tapis rouge qui précède le gala), et Marianne s’y mesurera, dans la catégorie Rôle féminin / téléséries québécoises, à Mélissa Désormeaux-Poulin (Ruptures), Hélène Florent (qui incarnait sa mère dans Pour Sarah), Sarah-Jeanne Labrosse (Les pays d’en haut) et Fanny Mallette (Mensonges).

«Es-tu contente?», avons-nous demandé à Marianne lors d’un entretien avec elle.

«Oui», a-t-elle simplement répondu, sourire timide aux lèvres.

«C’est cool…, a-t-elle ajouté. J’avais vraiment espoir que cette série rejoigne beaucoup de monde, que ça touche les gens. C’était mon but, de bien faire ma job. Cette nomination, c’est un gros bonus, parce que je n’attendais pas après ça. C’est sûr que ça fait vraiment un gros velours! On ne va pas se mentir, c’est très flatteur, c’est une grosse récompense, comme une grosse bouffée d’amour qui vient nous toucher.»

Pour Justine, pour François

De son propre aveu, Marianne Fortier ne savait même pas que le Gala Artis approchait à grands pas lorsqu’elle a appris qu’elle y était nommée.

«Je ne savais pas que c’était à ce temps-ci de l’année, je ne savais pas que les nominations allaient sortir bientôt, je n’étais pas au courant du tout, je n’étais pas là. La perdue, c’était moi! (rires)»

Inévitablement, la comédienne a songé aux gens qu’elle aimerait remercier si elle doit se rendre au micro, statuette étincelante en main. L’histoire de Pour Sarah ayant été inspirée du drame vécu par le producteur de la fiction, François Rozon et, surtout, sa fille, Justine, qui a subi un grave accident, lequel lui a laissé d’importantes séquelles, Marianne Fortier aura certainement une grande pensée pour ces deux personnes si elle est sacrée gagnante.

«Justine et François Rozon m’ont beaucoup touchée. Je n’ai jamais rencontré Justine, mais ce que j’ai entendu d’elle, et ce que je connais de François, me permet de dire que ces deux personnes sont des modèles. Ils m’ont fait confiance. Ça devait quand même être difficile, particulier. Je pense que le but de François était de faire un témoignage d’amour pour Justine, et je crois que, dans l’équipe, on l’a tous fait avec lui.»

«Moi, j’avais envie de rendre hommage à son courage, a continué Marianne. Et c’est quelque chose que je ne voudrais pas manquer, dans mes remerciements. C’est vraiment important. Ça m’arrive souvent d’avoir le motton, en pensant à ça, parce que ça vient vraiment me chercher. Je ne peux pas dire que je comprends ce qu’ils ont vécu, parce que nous, c’était une fiction, et on a coupé plein d’étapes. On se détachait de ce qu’eux ont vécu, et eux ont vécu beaucoup plus de choses que Sarah, sa famille et ses amis. Mais je pense que je comprends un mini pourcentage, parce que je me suis tellement mise dans sa position… J’ai vraiment une grande empathie pour eux. Je suis contente que la série ait bien fonctionné. C’était important pour moi.»

Outre la parenthèse du Gala Artis, Marianne Fortier est actuellement en pleines répétitions du spectacle Roméo et Juliette, qui tiendra l’affiche au Théâtre du Nouveau Monde (TNM) tout l’été, dans le cadre du Festival Juste pour rire. Elle y incarnera la fameuse Juliette, et son Roméo empruntera les traits de l’acteur Philippe Thibault-Denis. Serge Denoncourt assure la mise en scène de cette toute première incursion sur les planches de Marianne Fortier.

«Ce sera une grosse bibitte pour moi, s’enflamme, fébrile, la principale intéressée. Une première expérience, c’est assez majeur. C’est un gros tournant pour moi, dans ma carrière. Je suis vraiment contente que ça se passe cette année!»

LIRE AUSSI:

» Suivez notre couverture en direct

» Gala Artis 2016: nos choix et prédictions

» 31e Gala Artis: les nominations sont dévoilées

» Gala Artis 2015: les tenues préférées de la rédaction

» Gala Artis 2015: le tapis rouge chic et glamour

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Gala Artis 2016: toutes les photos du tapis rouge Voyez les images