NOUVELLES
21/04/2016 07:11 EDT | Actualisé 21/04/2016 07:20 EDT

Les Britanniques célèbrent les 90 ans de la reine Elizabeth II en grand! (VIDÉO/PHOTOS)

Elizabeth II fête ses 90 ans jeudi, un anniversaire qui suscitait une pluie d'hommages pour la souveraine considérée comme le ciment de la société britannique et dont la popularité est plus élevée que jamais après plus de 64 ans de règne.

Tandis que la presse fêtait quasi unanimement la reine, un exemple "d'altruisme et de force morale" selon le Daily Mail, son fils et héritier Charles a déclamé du Shakespeare sur la BBC.

Galerie photo La reine Élisabeth II célèbre ses 90 ans Voyez les images

"Elle sera pour le bonheur de l'Angleterre, une princesse riche en années, une multitude de jours la verront régner; et il ne s'en écoulera pas un seul qui ne soit couronné par quelque action mémorable", a-t-il dit, citant la pièce Henri VIII.

En fin de matinée, ce sera au tour du Premier ministre David Cameron de lui adresser un message, lors d'une séance spéciale au Parlement consacrée à l'anniversaire de la reine.

"Sa majesté a été un roc pour notre nation, pour notre Commonwealth et à maintes reprises pour le monde entier", dira-t-il, selon des extraits de son discours.

Fidèle à ses habitudes, Elizabeth II a elle décidé de passer son anniversaire dans son château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres, en famille et loin des coups de canons qui résonneront à sa gloire à la Tour de Londres et Hyde Park. Elle sacrifiera tout de même à cette journée historique en faisant ce qui constitue désormais l'essentiel de son métier: elle inaugurera une plaque.

L'événement consacre l'ouverture d'un nouvel itinéraire touristique partant au pied du château de Windsor. Là où elle recevra vendredi le couple Obama pour déjeuner. Là où elle a été immortalisée, entourée de ses chiens et de ses plus jeunes petits-enfants et arrière-petits-enfants, par la photographe américaine Annie Leibovitz dans une série de photos très intimes publiées jeudi.

"On est si fiers. On la voit régulièrement en ville", s'enthousiasme Carolyn Chisnall.

Cette habitante de Windsor était déjà là mercredi lorsque la reine, toute de rose vêtue, s'est livrée à un premier bain de foule dans la petite ville, en effervescence depuis plusieurs jours. Au bras de son époux Philip, qui va allègrement sur ses 95 ans, ils ont visité le bureau de poste et inauguré une autre plaque.

'Fière d'être britannique'

Des gestes qu'on pourrait juger insignifiants, si ce n'est qu'ils ont le don de réunir son peuple. En ne prenant jamais position, en se plaçant au-dessus de la mêlée, la reine offre au Royaume-Uni une parenthèse apaisante au milieu de référendums qui divisent, hier sur l’Écosse et bientôt sur l'Union européenne.

"Avec elle, je me sens fière d'être britannique", souligne Carole Earl, qui habite à cinq kilomètres de là et constate, sondages à l'appui, que la Queen est "plus populaire que jamais".

Les façades ont été décorées, les fleurs arrosées et les vitrines des magasins affichent des "Joyeux anniversaire, Votre Majesté". Les échoppes à souvenirs proposent du thé, des gâteaux et des torchons "spécial 90e anniversaire".

John Loughrey, un des plus célèbres supporteurs de la monarchie, ne pouvait "évidemment pas rater ça" et dort depuis lundi sur un banc devant le château, enveloppé dans un drapeau aux couleurs de l'Union Jack.

"Sa Majesté est une monarque unique. En 90 ans, elle n'a jamais été prise en défaut, se renouvelant tous les dix ans pour s'adapter aux attentes de son peuple", dit-il à l'AFP.

Kathy Bibby est descendue de Manchester spécialement pour l'occasion. Comme tout le monde, elle loue la vitalité de la reine, qui a certes délégué la plupart de ses voyages lointains à sa descendance, mais persiste à sillonner le royaume pour couper des rubans, visiter des écoles et serrer des mains reconnaissantes.

'Elle est immortelle'

"Jamais personne n'avait régné si longtemps, et elle continue à être un exemple pour tous. A faire son devoir sans jamais se plaindre. Elle est immortelle", assure-t-elle.

"Elle est vraiment impressionnante", abonde Pauline, une autre habitante de Windsor, qui ne veut pas entendre parler d'une possible abdication, même à un horizon lointain tandis que de nouvelles célébrations sont prévues en mai et juin.

Dans ce concert de louanges, la voix des républicains, qui considèrent que la monarchie a vécu, avait du mal à se faire entendre.

"Bon anniversaire votre majesté - mais la fin de la monarchie est proche", tentait cependant le paton du groupe Republic, Graham Smith dans le magazine New Statesman.