NOUVELLES
19/04/2016 06:13 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

Syrie: 12 morts, des dizaines de blessés dans des raids sur des marchés (OSDH)

Au moins 12 civils dont deux enfants ont été tués et des dizaines d'autres blessés mardi dans des frappes, vraisemblablement de l'armée de l'air syrienne, sur des marchés dans la province syrienne d'Idleb (nord-ouest), bastion de la branche d'Al-Qaïda, selon une ONG.

"Au moins sept civils, dont un enfant, ont péri dans des raids sur un marché de poisson dans la localité de Kafranbel et cinq autres, dont un enfant, ont été tués dans des frappes similaires sur un marché de légumes dans la ville de Maaret al-Noomane", rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans la même province, trois enfants ont été tués par des obus lancés par des rebelles islamistes sur le village chiite de Kafraya, l'un des deux derniers bourgs aux mains du régime de Bachar al-Assad.

Ailleurs dans le pays, dans la province de Damas, au moins sept civils ont été tués et dix blessés dans des frappes sur la localité de Bala dans la Ghouta orientale, fief de la rébellion près de la capitale, toujours selon l'ONG.

Et les combats continuaient de faire rage dans la province de Lattaquié, fief d'Assad, entre régime et rébellion, au lendemain de l'annonce par dix groupes islamistes du lancement d'une offensive coordonnée contre les troupes du régime en réponse à ses "violations" d'une trêve en vigueur depuis le 27 février et menacée à tout moment de voler en éclats.

Ces violences interviennent au moment où l'opposition en exil a annoncé la suspension de sa participation aux pourparlers de paix en cours à Genève, accusant le régime de profiter des pourparlers pour continuer "à bombarder et affamer les civils" dans la Syrie ravagée par la guerre depuis cinq ans.

rh-ram/jri