DIVERTISSEMENT
19/04/2016 12:04 EDT | Actualisé 20/04/2016 03:14 EDT

Propos de Jeff Fillion: Alexandre Taillefer questionne l'inaction de Bell Média

Après avoir qualifié l'animateur radio Jeff Fillion «d'odieux» dans un tweet la veille, l'homme d'affaires Alexandre Taillefer a interpellé la compagnie qui l'embauche à la station Énergie 98,9 FM de Québec, soit Bell Média.

MISE À JOUR (20/04/2016):

» Jeff Fillion est congédié par Bell Média

Au micro de Paul Arcand, au 98,5 FM mardi matin, Alexandre Taillefer est revenu sur le tweet controversé. «Initialement, j'étais abasourdi, je ne pouvais pas croire que quelqu'un pouvait envoyer ce genre de message», a-t-il confié, avant de poursuivre sur le message véhiculé par l'animateur radio de Québec de façon générale.

«Le message que Jeff a envoyé, est un message qui s'inscrit directement dans cette espèce de vendetta, d'attaque personnelle, qu'il a envers moi depuis les derniers mois», a affirmé M. Taillefer.

Il a ensuite remis en question la responsabilité et les valeurs de l'employeur dans ce dossier:

«Aujourd'hui, on parle beaucoup de valeurs. Des valeurs personnelles, mais aussi des valeurs d'entreprise. Et quand une entreprise, aujourd'hui, accepte que quelqu'un comme ça puisse avoir une attitude aussi négative, aussi malhonnête, avec des attaques personnelles constantes, (...) je ne peux pas croire qu'une entreprise conserve ce gars-là derrière un micro. C'est au détriment de notre société. C'est un message négatif qu'il envoie constamment et je ne peux pas croire que les cotes d'écoute sont suffisantes pour justifier que quelqu'un comme ça conserve un micro.»

Dimanche soir, M. Taillefer a livré un témoignage remarqué sur le suicide de son garçon de 14 ans, à Tout le monde en parle. Jeff Fillion y est ensuite allé d'un tweet décrié par plusieurs. Tweet qui a été mal interprété, s'est ensuite défendu l'animateur.

«C'est un vecteur de propagation de messages négatifs qui génère malheureusement, auprès de ses auditeurs, des comportements qui sont complètement inacceptables.» - Alexandre Taillefer

Malgré tout, Alexandre Taillefer a souligné qu'il n'avait pas l'intention d'entamer des poursuites judiciaires, mais qu'il allait dorénavant éviter l'animateur.

Êtes-vous dans une situation de crise? Besoin d'aide? Si vous êtes au Canada, trouvez des références web et des lignes téléphoniques ouvertes 24h par jour dans votre province en cliquant sur ce lien.

LIRE AUSSI :

» Jeff Fillion suspendu jusqu'à nouvel ordre

» «Vous êtes odieux», réagit Alexandre Taillefer à la suite du tweet controversé de Jeff Fillion

» BLOGUE Jeff Fillion, le «King» de l'abjection...

» Twitter s'empare de l'affaire Taillefer-Fillion