NOUVELLES
18/04/2016 21:42 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Pearson joue les héros en prolongation

Tanner Pearson a permis aux Kings de Los Angeles de signer une victoire de 2-1 en prolongation, lundi soir, au SAP Center de San José.

Son coéquipier Dustin Brown a servi une sévère mise en échec à Joonas Donskoi à la ligne bleue, pour ensuite refiler le disque au no 20. Laissé sans surveillance, Pearson s'est approché du filet avant de battre Martin Jones d'un tir du poignet entre les jambières à 3:47 de la période additionnelle.

Les hommes de Darryl Sutter réduisaient ainsi l'écart à 2-1 dans cette série de premier tour.

Tout au long de la rencontre, les Kings n'ont pas hésité à se jeter devant le disque. Les hommes de Daryl Sutter ont bloqué 27 lancers. Le gardien Jonathan Quick, lui, termine la soirée avec 29 arrêts.

Jones a repoussé 22 tirs devant la cage des Sharks.

Thornton donne le ton

Les Sharks ont marqué après seulement 30 secondes de jeu. Joe Thornton a réussi son premier but du printemps à l'aide d'un lancer qui a dévié sur un coéquipier avant de passer à la gauche de Jonathan Quick.

Les Kings ont profité d'un avantage numérique en milieu d'engagement pour refroidir les ardeurs des Sharks. Au terme d'un rapide jeu de passes, Martin Jones a fermé la porte à Jake Muzzin, mais Anze Kopitar, seul dans l'enclave, a glissé la rondelle derrière la ligne rouge pour niveler la marque.

Les deux équipes ont bénéficié de peu de chances de marquer en deuxième période. Les Sharks ont cependant menacé de reprendre l'avance dans les 10 dernières minutes en troisième période, quand Los Angeles a écopé de deux mauvaises pénalités qui auraient pu leur coûter le match.

Milan Lucic a été pénalisé pour avoir cinglé Justin Braun, loin de l'action. En infériorité, les Kings ont été incapables de freiner le jeu de passes rapide et soutenu des Sharks, mais ils ont bloqué trois lancers et limité les angles de tir afin de maintenir le pointage à 1-1.

Peu après la fin de la pénalité à Lucic, Pearson a été envoyé au cachot pour avoir bêtement dégagé le disque par-dessus la baie vitrée, mais les Sharks ont été incapables d'en tirer profit.

En fin de troisième, les Sharks ont déployé toute leur énergie pour éviter la tenue d'une prolongation. L'équipe locale a logé pas moins de quatre tirs au filet dans la dernière minute, sans parvenir à trouver le fond du filet.

Après 60 minutes de jeu, la voie semblait pavée pour une victoire des Sharks en période supplémentaire. Les Kings avaient dirigé seulement trois tirs sur Martin Jones dans le dernier vingt, contre neuf pour la troupe de Darryl Sutter.

Les deux équipes disputeront le quatrième match de cette série mercredi à San José.