NOUVELLES
19/04/2016 03:50 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

Le bilan des séismes au Japon passe à 45 morts

MINAMIASO, Japon — Le sud du Japon a été secoué par une réplique puissante mardi, au moment où le bilan des deux séismes de la semaine dernière passait à 45 morts avec la découverte du corps d'une nouvelle victime ensevelie par un glissement de terrain.

Plus de 100 000 personnes évacuées, dont certaines qui dorment dans leurs voitures ou dans des abris communautaires, se préparaient à passer une autre nuit froide. Plusieurs sinistrés craignent de rentrer chez eux puisque les répliques se poursuivent sur l'île de Kyushu, dont une de magnitude 5,5 qui a été ressentie mardi après-midi.

Les responsables conseillent à ceux qui ont trouvé refuge dans leurs voitures ou dans des abris de s'activer physiquement pour éviter de souffrir d'une thrombose veineuse profonde, lorsqu'une longue période d'immobilité entraîne la formation de caillots sanguins dans les jambes.

La presse japonaise rapporte que le problème a coûté la vie à une femme de 51 ans lundi, dans la région de Kumamoto. Au moins 23 personnes présentent des symptômes et un hôpital de Kumamoto a révélé mardi avoir diagnostiqué dix patients, dont deux qui se trouvent dans un état critique.

Le secteur de Kumamoto a été secoué par deux secousses en 28 heures, entre jeudi soir et tôt samedi matin. Des glissements de terrain ont bloqué des routes et quelque 1200 maisons ont été détruites.

La première secousse, de magnitude 6,4, a fait neuf morts et la seconde, de magnitude 7,3, a fait 36 victimes. Environ 1100 personnes ont été blessées.

Vingt résidants de la ville de Mashiki ont perdu la vie contre 11 à Minamiaso, un secteur montagneux reculé. Le bilan s'alourdit progressivement, au fur et à mesure que progressent les opérations pour retrouver les disparus.

Le mercure devrait chuter à 8 degrés Celsius près de Kumamoto pendant la nuit.

Les opérations de secours sont ralenties par les pannes de courant et une pénurie de vivres et d'eau potable.