NOUVELLES
19/04/2016 14:00 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

La situation continue de se détériorer chez Yahoo, qui envisage sa propre vente

SAN FRANCISCO — Yahoo semble avoir accroché une pancarte «à vendre» à sa fenêtre, sans pourtant n'avoir fait grand-chose pour accroître son attrait.

Le plus récent portrait de la société internet, tel que dépeint par ses résultats financiers du premier trimestre dévoilés mardi en fin de journée, met en évidence une nouvelle détérioration de sa condition.

Après soustraction des commissions publicitaires, les revenus de Yahoo ont chuté de 18 pour cent par rapport à la même période l'an dernier, à 859 millions $ US. Il s'agit du plus important déclin du chiffre d'affaires trimestriel net de Yahoo depuis que l'entreprise a embauché Marissa Mayer à son poste de chef de la direction, il y a près de quatre ans.

Yahoo a perdu 99 millions $ US au cours du plus récent trimestre, alors qu'elle avait engrangé un bénéfice de 21 millions $ US pour cette période l'an dernier. Une grosse portion de cette perte émanait des coûts liés à la mise à pied d'environ 1000 employés pendant ces trois mois.

Yahoo, qui ne comptait plus que 9400 employés à la fin du mois de mars, étudie toujours la possibilité de vendre ses activités liées à Internet.