NOUVELLES
19/04/2016 04:44 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

La colère éclate en Égypte après la mort d'un vendeur aux mains de la police

LE CAIRE — Des centaines de résidants du Caire sont descendus dans les rues de la capitale égyptienne, mardi, pour dénoncer la mort d'un vendeur de rue lors d'une altercation avec la police.

Il ne s'agit que du plus récent incident de violence policière à susciter la colère en Égypte.

Le chef de la police du quartier du Nouveau-Caire, le brigadier général Hesham Amer, a expliqué mardi que trois policier se sont querellés avec un vendeur de rue concernant le prix d'une tasse de thé. Un policier a alors tiré sur deux personnes dans le quartier Rehab, dans l'est du Caire, faisant un mort et un blessé.

Le blessé a été transporté à l'hôpital et le policier arrêté.

Des images mises en ligne sur les réseaux sociaux montrent des foules qui vandalisent un véhicule de la police et qui bloquent des routes pendant que les manifestants scandent «les policiers sont des voyous».