NOUVELLES
19/04/2016 13:05 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

Inondations en Argentine, Chili et Uruguay, des milliers de déplacés

Bourgs sous les eaux, ponts endommagés, routes coupées : de fortes pluies ont provoqué des inondations ces derniers jours en Argentine, au Chili et en Uruguay, provoquant la mort de 11 personnes et l'évacuation de dizaines de milliers d'habitants.

En Argentine, la province la plus touchée est celle d'Entre Rios, située entre les fleuves Parana et Uruguay, en crue. On y recensait mardi 12.000 personnes évacuées.

Les provinces de Buenos Aires, Cordoba et Santa Fe sont également touchées.

En Uruguay, pays voisin de 3,4 millions d'habitants, les autorités déplorent la mort de trois personnes qui tentaient de traverser des rivières en crue, et de cinq autres après le passage d'une tornade dans la ville de Dolores, à l'ouest de la capitale Montevideo.

Les pluies constantes de ces derniers jours ont forcé 7.920 personnes à quitter leur logement, a indiqué mardi le Système national des urgences (Sinae).

Au Chili, les fortes pluies du week-end dernier ont causé la mort de trois personnes et la disparition de neuf autres, privant d'eau potable quatre millions et demi d'habitants de Santiago du Chili et obligeant une mine de cuivre à suspendre son activité.

Dans les rues de certains villages des plaines argentines de la Pampa, les habitants se déplaçaient mardi en barque. Les zones marécageuses sont chaque année submergées quand les pluies redoublent d'intensité.

L'autoroute entre la ville portuaire de Rosario, troisième ville du pays, et la capitale provinciale de Santa Fe était coupée par l'eau.

La production de soja, dont l'Argentine est le troisième producteur mondial, sera affectée, a indiqué la Bourse des céréales de Buenos Aires.

Les pluies devaient continuer cette semaine.

ap-ka/mr