NOUVELLES
19/04/2016 05:20 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

GB: un ministre défend le Brexit, "exemple inspirant pour le monde"

Une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne serait "un exemple inspirant pour le monde", a affirmé mardi l'un des chefs de file du camp pro-Brexit, le ministre conservateur de la Justice Michael Gove.

"Les institutions de ce pays, son peuple et ses principes peuvent rendre notre société plus libre, plus juste et plus riche mais aussi, une fois de plus, donner un exemple inspirant au monde", a-t-il dit en conclusion d'un discours plaidant pour une sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Il a affirmé que pour l'Europe aussi, un vote des Britanniques en faveur d'un Brexit lors du référendum du 23 juin "sera le début de quelque chose de potentiellement encore plus excitant, la libération démocratique d'un continent entier"

Michael Gove fait partie des quelques ministres eurosceptiques qui se sont rangés dans le camp du Brexit, sous l'égide du maire de Londres, le bouillonnant Boris Johnson, alors que le Premier ministre David Cameron défend le maintien du pays dans l'UE, de même que l'opposition travailliste.

Dans son premier discours d'importance depuis le lancement officiel de la campagne référendaire la semaine dernière, M. Gove a estimé qu'un Brexit conduirait "à la réforme de l'Union européenne".

Il a également écarté la possibilité que le Royaume-Uni soit tenu à l'écart du marché unique européen en cas de Brexit, jugeant qu'il était dans "l'intérêt de tous" qu'il y reste.

"Il y a une zone de libre-échange qui s'étend de l'Islande à la Turquie à laquelle toutes les nations européennes ont accès, qu'elles soient ou pas dans la zone euro ou dans l'UE", a-t-il affirmé."Quand nous aurons voté pour sortir, nous resterons dans cette zone", a-t-il martelé.

Le ministre s'en est aussi pris à son propre camp conservateur, accusant les partisans d'un maintien dans l'UE de "traiter les gens comme des enfants", après la présentation la veille par le chancelier de l'Echiquier George Osborne d'un rapport du Trésor assurant qu'un Brexit appauvrirait le Royaume-uni.

Les sondages prédisent un score très serré pour le référendum dont le résultat apparait toujours aussi incertain, à deux mois de l'échéance.

mc/fb/pjl