NOUVELLES
19/04/2016 09:21 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

Des groupes veulent protéger la dernière forêt vierge d'Europe

VARSOVIE, Pologne — Plusieurs groupes environnementaux se sont adressés mardi à la Commission européenne concernant l'intention du gouvernement polonais d'autoriser l'exploitation de la dernière forêt vierge d'Europe.

Les organisations, dont les branches polonaises de Greenpeace et du Fonds mondial pour la nature (WWF), affirment être à court d'options en Pologne. Elles prétendent que les intentions du gouvernement contreviennent à la loi européenne de protection de l'environnement.

Le mois dernier, le ministre de l'Environnement Jan Szyszko a accepté un programme de coupes importantes dans la forêt de Bialowieza, dans le nord-est du pays, notamment pour lutter contre la propagation d'un insecte qui tue les arbres.

La forêt est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco. Elle abrite des centaines de bisons sauvages, plus de 60 autres espèces de mammifères et des centaines d'espèces végétales. Elle s'étend jusqu'au Bélarus.

Les groupes environnementaux ont indiqué par voie de communiqué que leur plainte pourrait valoir des amendes importantes au gouvernement polonais, qui pourrait aussi se retrouver devant la Cour européenne de justice.

Un représentant de Greenpeace a dit que son organisation a envoyé des lettres de protestation au gouvernement, que des scientifiques et des avocats se sont prononcés, et que plus de 140 000 Polonais ont signé une pétition pour s'opposer aux intentions du gouvernement — sans résultat.