NOUVELLES
19/04/2016 12:20 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

Course au Parti conservateur: Kellie Leitch perd son directeur de campagne

OTTAWA — La course à la direction du Parti conservateur de la députée fédérale de l'Ontario Kellie Leitch a frappé son premier véritable obstacle avec l'arrestation de son directeur de campagne sous des accusations de conduite avec les facultés affaiblies.

Nick Kouvalis travaillait depuis des semaines sur la mise en branle de la campagne de Mme Leitch, mais a dû démissionner après un accident de la route près de Windsor, en Ontario, pour lequel il a été accusé de conduite avec les facultés affaiblies et conduite en ayant un taux d'alcoolémie dans le sang dépassant la limite légale.

Le stratège politique de longue date, qui a aussi travaillé sur des campagnes des maires de Toronto Rob Ford et John Tory, a reconnu, lundi, sur Twitter, qu'il était aux prises avec une dépendance à l'alcool depuis 2011.

M. Kouvalis avait cru avoir maîtrisé ses maux après un traitement en réhabilitation et une présence régulière aux rencontres des alcooliques anonymes. Il a confié, lundi, avoir pris conscience qu'il n'en était pas le cas.

La sortie de route n'a pas fait de blessé, dimanche. Selon la police, M. Kouvalis a entraîné sa Lexus grise en dehors de la voie et a frappé un ponceau en béton. Le stratège politique, qui doit se présenter en cour le 4 mai, a dit être reconnaissant pour ce «signal d'alarme en temps opportun» qui doit lui permettre de commencer son parcours «vers la sobriété permanente».

Mardi, par communiqué, Mme Leitch a salué la franchise de son conseiller et a dit considérer M. Kouvalis et sa famille comme des amis. Sander Grieve, qui copréside la campagne de Mme Leitch, a affirmé regretter le départ de M. Kouvalis, tout en ajoutant que l'essence même de la campagne de 14 mois est que tous doivent être préparés à occuper divers rôles.

«Il n'y a qu'une seule personne dans la campagne qui est irremplaçable», a-t-il illustré.

Bien que Mme Leitch ait été la première à officialiser sa mise en candidature, elle n'est pas seule dans la course.

Le député fédéral de Beauce, Maxime Bernier, a aussi soumis sa candidature au Parti conservateur, et le député de l'Ontario Michael Chong devrait faire de même sous peu. L'ex-ministre et député Tony Clement en serait aussi aux dernières étapes d'une mise en candidature.