NOUVELLES
19/04/2016 06:19 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

Breivik contre l'Etat norvégien : le verdict attendu mercredi

La justice norvégienne rendra mercredi son verdict dans le procès intenté par le tueur d'extrême droite Anders Behring Breivik à l'État concernant des conditions de détention qu'il juge inhumaines, a annoncé le tribunal d'Oslo mardi.

Détenu sous un régime de très haute sécurité depuis qu'il a tué 77 personnes en Norvège en 2011, Breivik estime que son isolement carcéral est contraire à la Convention européenne des droits de l'homme.

Les autorités ont rejeté ces critiques, estimant que ses conditions de détention - très confortables par rapport à celles de nombreux prisonniers - étaient "largement conformes à ce qui est permis".

Pour des raisons de sécurité, le procès s'est tenu du 15 au 18 mars dans le gymnase de la prison de Skien (sud), transformé en prétoire pour l'occasion.

Le 22 juillet 2011, Breivik a tué huit personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, puis 69 autres en ouvrant le feu sur un camp d'été de la Jeunesse travailliste.

Déguisé en policier, il avait traqué pendant plus d'une heure près de 600 adolescents piégés sur l'île d'Utøya, achevant d'une balle dans la tête la plupart de ses victimes qui faisaient, selon lui, le lit du multiculturalisme.

En août 2012, Breivik a été condamné à une peine de 21 ans de prison susceptible d'être prolongée tant qu'il restera considéré comme dangereux.

phy/gab/mct