NOUVELLES
19/04/2016 11:05 EDT | Actualisé 20/04/2017 01:12 EDT

Argentine/overdoses mortelles dans un festival : l'organisateur visé

L'organisateur d'un concert de musique électronique Time Warp, où cinq jeunes sont morts samedi à Buenos Aires après avoir ingéré des drogues synthétiques, est dans la ligne de mire de la justice, qui a demandé mardi son arrestation.

Parmi les cinq autres clubbers drogués durant la même fête, trois étaient toujours dans un état grave dans des hôpitaux de la capitale argentine.

D'après les premiers éléments de l'enquête, un dealer a vendu des pastilles contenant diverses drogues, provoquant des overdoses. La fête a continué après l'évacuation en ambulances des victimes.

Les cinq morts, quatre Argentins et un Uruguayen, avaient entre 21 et 25 ans. Ils participaient régulièrement à des soirées électroniques.

Après le mandat d'arrêt délivré par un juge, la police recherchait mardi Adrian Conci, président de société Dell Producciones, organisatrice de la fête dans un hangar de la Costa Salguero, un quartier connu pour ses restaurants et boîtes de nuit, au bord du Rio de la Plata.

"La nature des faits - la mort de cinq personnes, la distribution de drogue pendant un évènement musical, organisé par une entreprise qu'il dirigeait - justifie le placement en détention", a argumenté le procureur Federico Delgado.

Pour Fernando Burlando, avocat d'Adrian Conci, le responsable est "le trafiquant de drogue qui a empoisonné les jeunes".

Alors qu'un service médical privé devait être mis en place par l'organisation de l'évènement à titre préventif, le Samu a été appelé en urgence à l'aube au festival.

"Les cachets se vendaient comme des sandwiches dans un stade de football", s'est alarmé le procureur Delgado, en charge de l'enquête.

Il estime que l'eau a manqué durant la fête, que la ventilation était insuffisante et que les spectateurs étaient entassés les uns sur les autres. "Au fur et à mesure que les gens avait besoin de s'hydrater, le prix des bouteilles d'eau augmentait", remarque-t-il.

Time Warp avait prévu un deuxième concert le lendemain, finalement annulé. Sur son site, Time Warp a adressé ses condoléances aux familles des victimes. "Il faudra du temps pour déterminer les causes de la tragédie", a ajouté la société basée à Mannheim, en Allemagne.

Les festivals Time Warp ont été créés en Allemagne en 1994 et se déroulent désormais dans différentes villes du monde. Il s'agissait de la troisième édition dans la capitale argentine et 10.900 billets avaient été vendus, selon les autorités.

ap/ka/mr