NOUVELLES
18/04/2016 07:51 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Yémen: nouvelle manifestation des sudistes à Aden

Des partisans du Mouvement sudiste ont manifesté massivement lundi à Aden, la grande métropole du sud du Yémen, pour réclamer une sécession des provinces méridionales, selon des témoins.

Cette manifestation, la deuxième en deux jours, a été programmée pour coïncider avec la tenue lundi à Koweït de pourparlers de paix interyéménites, qui ont été reportées par l'ONU en l'absence de la délégation des rebelles chiites Houthis qui devait négocier avec le gouvernement.

Sous le slogan "l'indépendance est notre choix", des milliers de protestataires, rassemblés sur une grande place d'Aden, ont scandé des slogans séparatistes et arboré le drapeau de l'ex-Yémen du Sud, un Etat indépendant jusqu'en 1990, ont indiqué les témoins.

"Non à l'union", a scandé la foule au cours de la manifestation à laquelle était présent notamment le gouverneur d'Aden, Aidarous Zoubeïdi, considéré comme proche du Mouvement sudiste, a-t-on ajouté.

Certains ont brandi des photos de dirigeants de pays de la coalition militaire arabe menée par l'Arabie saoudite, intervenue il y a plus d'un an au Yémen en soutien au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, selon les mêmes sources.

Un militant sudiste, Salem Thabet al-Awlaqi, a souhaité que "les pays voisins soient compréhensifs" à l'égard du "droit légitime des sudistes à l'indépendance".

Toute tentative d'"enterrer la question sudiste sera vouée à l'échec", a-t-il ajouté à l'AFP.

Le Mouvement sudiste était actif avant le début de la guerre en mars 2015. Certains de ses partisans ont pris les armes, aux côtés des forces loyalistes, contre les Houthis qui ont été chassés du sud du pays l'été dernier.

faw/tm/vl