NOUVELLES
17/04/2016 22:51 EDT | Actualisé 18/04/2017 01:12 EDT

Syrie: des rebelles annoncent une riposte coordonnée aux "violations" de la trêve par le régime

Des groupes rebelles syriens ont décidé de se coordonner pour riposter à ce qu'ils ont qualifié de "violations" par les forces prorégime du cessez-le-feu en vigueur en Syrie depuis fin février mais de plus en plus malmené.

"Après une augmentation des violations de la part des forces du régime, visant notamment des camps de déplacés et (...) des quartiers résidentiels, nous déclarons la création d'un centre d'opérations conjoint et le début d'une bataille (...) pour y répondre", ont indiqué lundi dans un communiqué dix groupes rebelles principalement islamistes.

"Nous promettons à chaque détachement militaire qui bombarde notre peuple une réponse forte qui leur servira de leçon", ajoute ce communiqué, notamment signé par les groupes Ahrar al-Sham et Jaich al-Islam.

Ce dernier, qui fait partie de la centaine de groupes rebelles ayant approuvé la trêve initiée en février par Moscou et Washington, est dirigé par Mohammed Allouche, le négociateur en chef de la délégation de l'opposition syrienne aux pourparlers de paix actuellement en cours à Genève sous l'égide de l'ONU.

Dimanche, M. Allouche avait explicitement appelé à des attaques contre l'armée du régime de Bachar al-Assad. "Ne vous fiez pas au régime et ne vous attendez pas à ce qu'il prenne pitié de vous. Frappez-les (...) de tous les côtés", avait-il tweeté en citant un verset du Coran.

Les négociations indirectes entre opposition et régime à Genève visent à mettre un terme à un conflit qui a déjà fait plus de 270.000 morts et déplacé la moitié de la population syrienne depuis 2011.

L'opposition envisage toutefois de suspendre sa participations à ces pourparlers après les bombardements meurtriers du week-end à Alep, dans le nord de la Syrie, qui fragilisent davantage la trêve en vigueur depuis près de deux mois.

rh/bpe