NOUVELLES
18/04/2016 06:55 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Somalie: trois civils tués dans une attaque shebab à Mogadiscio

Trois civils ont été tués lundi à Mogadiscio lors d'une attaque menée par les militants islamistes shebab, a-t-on appris de source policière et auprès d'un témoin.

Plusieurs combattants shebab circulant à bord d'une voiture ont dans un premier temps ouvert le feu sur des passants, "tuant deux" d'entre eux, dans le quartier central de Bondhere, a expliqué à l'AFP un responsable de la police de Mogadiscio, Ibrahim Mohamed.

"Plusieurs d'entre eux (les shebab) ont tiré à l'aveugle depuis leur véhicule, mais la police les a pris en chasse et l'un d'eux a été abattu tandis que deux autres ont pris la fuite", a rapporté le responsable policier.

Peu de temps après avoir abandonné leur véhicule pour prendre la fuite, à proximité du marché de Yaqshid, dans le nord de Mogadiscio, la voiture a explosé, tuant sur le coup une passante, a poursuivi Ibrahim Mohamed.

"J'ai vu les corps sans vie d'une femme et de l'un des assaillants. Il a été tué dans l'échange de tirs avec la police. Leur voiture a explosé peu après la fusillade", a décrit à l'AFP un témoin, Dahir Abdulaziz.

Les shebab ont juré la perte du gouvernement central de Somalie, soutenu à bout de bras par la communauté internationale et défendu par la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), forte de 22.000 hommes.

Confrontés à la puissance de feu supérieure de l'Amisom, déployée à partir de 2007, les shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011. Ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent leurs opérations de guérilla et autres attentats-suicides, souvent jusque dans la capitale.

nur-fal/cyb/jl