DIVERTISSEMENT
18/04/2016 07:15 EDT | Actualisé 18/04/2016 07:16 EDT

Lily Allen: «Celui qui me harcèle depuis sept ans est entré dans ma chambre»

Samir Hussein via Getty Images
LONDON, ENGLAND - NOVEMBER 23: Lily Allen attends the British Fashion Awards 2015 at London Coliseum on November 23, 2015 in London, England. (Photo by Samir Hussein/WireImage)

Dans une interview accordée au journal britannique samedi 16 avrilThe Observer , Lily Allen revient sur le harcèlement dont elle a été victime durant plusieurs années. À l'origine de ce cauchemar se trouve un homme, Alex Gray, qui submerge la chanteuse de tweets, de lettres, de menaces depuis 2009, avant de passer à la vitesse supérieure en s'introduisant chez elle par effraction en 2015.

"Il me faisait paniquer et pourtant je ne suis pas facilement effrayée", a confié Lilly Allen au journal britannique. "Il déposait des lettres à ma maison de disques, mes bureaux de gestion, la boutique de ma sœur, mon appartement...", déclare ensuite la star. Après avoir vécu dans la crainte permanente, celle-ci a informé la police du harcèlement qu'elle subissait.

Mais les forces de l'ordre n'ont pas pu empêcher le pire de se produire. Celui qui agissait sous le pseudonyme de "@lillyallenRIP" sur Twitter, est monté crescendo dans sa folie. En octobre 2015, Alex Gray s'est introduit dans l'appartement londonien de la chanteuse, alors qu'elle avait laissé sa fenêtre de cuisine ouverte. "Ce type est arrivé très en colère et je ne savais pas qui il était", raconte l'interprète de Smile. Le harceleur a ensuite pris la fuite en volant au passage son sac à main. Ce dernier a finalement été arrêté par la police, et a confié qu'il voulait tuer Lily Allen, en la poignardant. L'homme a été inculpé pour cambriolage et harcèlement.

"The Mail a trouvé une photo de mon harceleur. C'est la première fois que je vois une photo de lui, et croyez-moi j'ai regardé"

"Je ne suis pas en colère contre Alex Gray. Il a une maladie mentale (...) Mais jusqu'à ce qu'il obtienne le bon traitement et l'aide dont il a besoin, je ne me sentirai pas en sécurité", témoigne Lily Allen. La chanteuse de 30 ans déplore également l'ignorance dont à fait preuve la police à l'égard des menaces répétitives qu'elle subissait. "La police m'a fait sentir comme si j'étais embêtante, plutôt que comme une victime (...) Je veux des réponses de la police. Je suis une personne célèbre et j'ai envie de faire avancer les choses. Si les forces de l'ordre me traitent comme ça, comment vont-ils traiter quelqu'un qui n'a pas de ressource, pas d'influence?", s'interroge la star.

"L'année dernière celui qui me harcèle depuis 7 ans est entré dans ma maison, puis s'est rendu dans ma chambre."

Voir aussi: