NOUVELLES
17/04/2016 22:14 EDT | Actualisé 18/04/2017 01:12 EDT

Les Predators à nouveau maîtres au domicile des Ducks

Les Predators de Nashville ont réussi l'improbable en retournant à la maison avec une avance de 2-0 dans leur série contre les Ducks.

Les hommes de Peter Laviolette ont remporté une victoire convaincante de 3-2, dimanche soir, au Honda Center d'Anaheim.

La franchise du Tennessee prend l'avance 2-0 dans une série pour la première fois de son histoire.

L'entraîneur victorieux insiste néanmoins sur l'importance de prendre les matchs un à la fois. « Ce n'est pas facile de gagner des matchs, a-t-il précisé. Les Ducks ont terminé là où ils ont terminé au classement pour une raison ».

Pekka Rinne a conclu la soirée avec 27 arrêts devant le filet des Predators. John Gibson a quant à lui cédé trois fois en 27 occasions dans la défaite.

Les Predators plus rapides

Le début du match appartenait pourtant aux Ducks. Les Californiens ont multiplié les tirs en direction de Rinne dans les premières minutes, sans toutefois parvenir à toucher la cible.

Les Ducks se sont inscrits les premiers au pointage à 14:20 du premier tiers. Suite à une bévue défensive de Shea Weber, Andrew Cogliano a filé seul devant Rinne avant de le déjouer entre les jambières.

Les Predators ont offert du jeu rapide en réponse. Colin Wilson a envoyé une passe précise à Mattias Ekholm dans l'enclave, qui a eu tôt fait de glisser la rondelle du revers derrière John Gibson.

« Nous savions qu'ils viendraient avec de l'émotion en début de match, a affirmé Laviolette. Ils ont dominé la première moitié de la période, mais je crois que nous sommes parvenus à reprendre le contrôle dans la deuxième demie ».

Craig Smith a procuré l'avance aux visiteurs en milieu de deuxième engagement. Le no 15 a accepté le disque de Filip Forsberg dans l'enclave pour marquer à la droite du gardien.

Shea Weber a doublé l'avance dans les dernières secondes de la période médiane. Durant l'attaque à cinq, le défenseur étoile a décoché un boulet qui a battu Gibson du côté du bâton.

Au retour du deuxième entracte, la défense des Predators a été hermétique. Les locaux ont eu bien peu d'espace pour manœuvrer en zone offensive.

Nate Thompson a donné un second souffle aux Ducks avec moins de trois minutes à écouler. Son faible a dévié sur Roman Josi pour tromper le gardien des Predators et réduire l'écart à un but. Mais les hommes de Bruce Boudreau ne sont pas parvenus à menacer de nouveau le filet de Rinne.

L'indiscipline coûte cher

Après le match, l'entraîneur des Ducks en avait long à dire au sujet de l'indiscipline de ses joueurs. Alors que le match progressait et que la frustration s'amplifiait, certains de ses joueurs ont notamment invectivé les officiels après une pénalité controversée.

« Nous avons mieux joué que lors du dernier match, mais nous avons été stupides », a-t-il dit au sujet de l'attitude de ses joueurs. « Nous ne méritons aucun répit si nous crions après les arbitres et agissons de façon idiote. »

Les Predators ont inscrit un but en cinq tentatives lors de l'attaque à cinq.

Les deux équipes s'affrontent à Nashville pour le troisième match de la série, mardi soir.