NOUVELLES
18/04/2016 19:35 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Les images satellites ne démontrent pas l'imminence d'un essai nucléaire nord-coréen (experts américains)

De récentes images satellites ne montrent qu'une activité "limitée" sur le site d'essai nucléaire nord-coréen et ne donnent pas à penser qu'un nouveau test soit imminent, estiment les spécialistes de l'Institut américano-coréen de l'université Johns Hopkins.

Ces experts soulignent toutefois que Pyongyang a considérablement progressé dans l'art de dissimuler ses activités nucléaires prohibées.

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye avait pour sa part affirmé lundi qu'une somme de renseignements suggéraient que Pyongyang se préparait à réaliser un cinquième essai nucléaire, en violation des sanctions internationales, confirmant des informations de la presse sud-coréenne.

La Corée du Nord prépare pour début mai un congrès de son parti unique, qui sera le premier en 36 ans. De nombreux observateurs estiment que le dirigeant Kim Jong-Un va tenter à cette occasion de mettre en valeur les "réussites" du programme nucléaire nord-coréen.

Dans ce contexte, Pyongyang pourrait vouloir mener son cinquième essai nucléaire avant l'ouverture du congrès.

Les spécialistes de l'Institut américano-coréen de l'université Johns Hopkins estiment mardi que les récentes images satellites ne montrent qu'une "activité très limitée" sur le site nucléaire de Punggye-ri, tout en observant que certains de ses secteurs ne sont pas enneigés et sont bien entretenus.

"Bien que les indices de l'imminence d'un essai soient minces, on ne peut exclure cette possibilité car le Nord a prouvé sa capacité à mener des essais sans crier gare, après de lents préparatifs et en cachant à la vue des satellites les indices qui pourraient les annoncer", indiquent mardi ces experts.

La Corée du Nord a d'ores et déjà conduit quatre essais nucléaires, le dernier en date remontant au 6 janvier. En réaction, le Conseil de sécurité de l'ONU a décrété début mars les sanctions les plus lourdes jamais infligées à la Corée du Nord.

gh/jac/mda