NOUVELLES
18/04/2016 07:40 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Les ennuis de Rousseff ne devraient pas affecter les préparatifs des Jeux de Rio

LAUSANNE, Suisse — Le CIO affirme que la procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff ne devrait pas affecter les préparatifs en vue des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Le Chambre des députés du Brésil s'est prononcée, dimanche, en faveur de la destitution de Mme Rousseff, moins de quatre mois avant l'ouverture des premiers Jeux olympiques en Amérique du Sud, le 5 août. Le Sénat se penchera maintenant sur la question, où un vote majoritaire déterminera si Rousseff est suspendue.

Le CIO affirme que les préparatifs «sont maintenant entrés dans une phase très opérationnelle où ce genre de questions politiques ont beaucoup moins d'influence qu'à d'autres étapes de l'organisation des Jeux olympiques.»

La commission de coordination du CIO a visité Rio la semaine dernière pour sa dernière inspection avant les jeux.

Le CIO a ajouté: «nous avons vu les grands progrès réalisés et nous demeurons confiants quant à la réussite des Jeux olympiques en août.»