BIEN-ÊTRE
18/04/2016 09:32 EDT | Actualisé 18/04/2016 09:44 EDT

Jugée pour son âge, la Montréalaise Annick Robinson répond sur Facebook

La Montréalaise Annick Robinson a été applaudie par les femmes partout après une tirade publiée sur Facebook sur le fait qu’on l’ait jugée à cause de son âge dans un magasin.

Robinson se rendait tranquillement à sa porte d’embarquement à l’aéroport quand elle s’est arrêtée à un kiosque de savons naturel. Un des vendeurs lui a dit que sa peau avait l’air « tellement naturelle » et l’échange suivant a par la suite pris place :

Homme: « Votre peau a l’air tellement naturelle, vous ne portez pas de maquillage? »

Moi: « Euh, nooooon? »

Homme: « Laissez-moi deviner votre âge… » Il nomme ensuite un âge 12 ans plus jeune que le mien.

Moi: « J’ai l’air de mon âge et c’est bien en fait. »

Homme: Visiblement pas certain de la manière de gérer ça… « Laissez-moi vous montrer notre sérum, parce que si vous ne faites pas attention à maintenir votre peau maintenant, ces rides sur votre visage ne feront que se creuser et à 45 ans, les crèmes ne vous aideront plus. »

Moi : « Qu’est-ce qu’il y a de mal à ce qu’une femme ait l’air de 40 ans? »

Alors que le vendeur poursuit sa liste de produits anti-âge qui corrigeraient sa « peau tombante et ses rides profondes », Robinson continue de noter combien elle accepte son âge.

« Qu’y a-t-il de mal à ce qu’une femme vieillisse?», demande Robinson. «Vous savez, mon mari et moi avons hâte de vieillir ensemble, on en parle tout le temps, comment on serait ce drôle de couple ridé. Mon mari va vieillir aussi, on vieillit tous. C’est comme ça que fonctionne la vie. »

Soutenant que vieillir est un privilège nié à plusieurs personnes, Robinson écrit dans la publication qu’elle n’apprécie pas le marketing autour de la jeunesse pour vendre des produits. En entrevue avec Global News, la Montréalaise a raconté que l’employé mettait un miroir dans son visage, lui disant de ne pas s’en faire avec son apparence.

Robinson a reçu énormément de soutien à la suite de sa publication, la voyant partagée 34 000 fois et aimée 36 000 fois.

Depuis que la publication est devenue virale, Robinson a actualisé sa publication initiale et affirme que l’on doit « commencer un mouvement qui dit non aux marques qui nous demandent de nous détester pour vendre leurs produits ».

Tout le monde vieillit différemment. Certaines femmes prennent la voie des formules anti-âge, alors que d’autres laissent la nature aller. Ce qui doit être noté est que le processus de vieillissement est différent pour tout le monde et l’important est de faire ce qui vous fait sentir le mieux.

Bien joué, Annick!

VOIR AUSSI:

Galerie photo Trop âgées pour être mannequin? Jamais! Voyez les images