NOUVELLES
18/04/2016 08:34 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Google peut poursuivre la numérisation de millions de livres

Google pourra poursuivre le développement de sa bibliothèque numérique, la Cour suprême des États-Unis ayant tranché en faveur du géant technologique face à un syndicat américain d'auteurs.

Sans nommément autoriser Google à poursuivre son projet, la Cour suprême donne raison à l'entreprise de la Silicon Valley.

Le syndicat Authors Guild avait porté en appel la précédente décision d'un tribunal fédéral, datant d'octobre 2015, également favorable à Google.

La bibliothèque virtuelle Google Books contiendra à terme près de 100 millions de livres, provenant notamment des grandes bibliothèques publiques et d'universités prestigieuses, et constituera une base de données que le public pourra consulter.

Des écrivains estiment que Google numérise illégalement des millions d'œuvres sans verser de droits d'auteur.

Le jugement précédent du juge fédéral Denny Chin estimait au contraire que la base de données de Google Books, qui donne accès à des extraits de livres, offrait une « utilisation équitable » des oeuvres selon la loi américaine sur les droits d'auteur.

Avec Google Books, inaugurée en 2004, le géant technologique a créé la plus importante bibliothèque numérique au monde. Elle regroupe plus de 20 millions d'ouvrages, dont des milliers sont libres de droits.