NOUVELLES
18/04/2016 12:34 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Enquête pour corruption à New York: trois nouveaux policiers transférés

L'enquête sur des soupçons de corruption dans la police de New York a encore gagné en importance lundi avec le redéploiement de trois nouveaux policiers, qui porte à huit le total depuis début avril.

Ces trois fonctionnaires font partie de la division des permis, qui octroie les autorisations de détention d'arme, délivrées au compte-goutte dans l'Etat de New York.

Or, lundi, le procureur du district sud de New York, Preet Bharara, a annoncé l'interpellation d'un homme soupçonné d'avoir versé de l'argent à des policiers de ce service en échange de permis.

Les trois personnes ne sont pas nommées dans le document de la plainte déposée par le procureur et consulté par l'AFP, mais leurs grades correspondent à ceux des trois personnes transférées et la presse new-yorkaise indique qu'il s'agit bien des mêmes policiers.

Selon le document, les trois policiers auraient été en contact avec le suspect, Alex Lichtenstein qui se serait vanté d'avoir obtenu 150 permis en payant, à chaque fois, environ 6.000 dollars à des agents du service.

Le même suspect facturait, lui, 18.000 dollars à chaque personne ayant obtenu une licence grâce à lui.

Parmi les trois policiers assignés à de nouvelles fonctions figure le responsable de la division des permis, Michael Endall.

Deux de ses subalternes ont dû restituer leur badge ainsi que leur arme de service et ont été transférés dans un autre service, selon un communiqué publié lundi par la police de New York.

Il s'agit d'un nouveau développement dans l'enquête tentaculaire que mènent conjointement la police de New York et le FBI.

Elle concerne également des liens entre des policiers et deux hommes d'affaires new-yorkais, Jona Rechnitz et Jeremy Reichberg.

Selon plusieurs médias, ils sont soupçonnés d'avoir reçu de l'argent, des billets d'avion et d'avoir bénéficié de chambres d'hôtel, voire de prostituées payées par les deux hommes d'affaires.

En échange, les deux hommes auraient bénéficié d'escortes de police à plusieurs reprises.

Les policiers visés auraient également fait escorter des convois funéraires transportant les dépouilles de membres de la communauté juive vers l'aéroport pour qu'ils soient enterrés en Israël.

Les enquêteurs s'intéressent également aux relations entre les deux hommes d'affaires et le maire de New York, Bill de Blasio.

Jon Rechnitz a contribué financièrement à la campagne municipale de Bill de Blasio, tandis que Jeremy Reichberg a organisé un événement pour lever des fonds au bénéfice d'une organisation soutenant l'édile.

tu/sha