NOUVELLES
18/04/2016 12:40 EDT | Actualisé 19/04/2017 01:12 EDT

Cocktails avec KPMG au club privé Rideau: le NPD demande une enquête

OTTAWA — Le Nouveau Parti démocratique (NPD) demande à la ministre du Revenu, Diane Lebouthillier, d'ouvrir une enquête sur un possible conflit d'intérêts impliquant la firme KPMG et de hauts fonctionnaires de l'Agence du revenu du Canada. 

Radio-Canada a révélé qu'un groupe de comptables comprenant KPMG a invité des fonctionnaires de l'ARC au club privé Rideau en 2014 et en 2015.

Or, à ce moment-là, l'agence était justement en négociations avec KPMG, qui refusait de livrer le nom de ses clients utilisant un stratagème à l'île de Man, un paradis fiscal désormais sous la loupe du fisc.

À la période de questions lundi, Mme Lebouthillier a dû essuyer les attaques du néo-démocrate Peter Julian, qui lui demandait que lumière soit faite dans le dossier.

Elle a répliqué que les fonctionnaires de l'Agence qui avaient participé à ces cocktails avaient été invités par les Comptables professionnels agréés du Canada, un ordre auquel font partie également ses fonctionnaires qui oeuvrent en comptabilité et vérification.

Pour M. Julian, l'affaire ressemble à un conflit d'intérêts qui appelle à l'ouverture d'une enquête.

La semaine dernière, le gouvernement libéral a annoncé qu'il investissait près d'un demi-milliard de dollars dans la lutte contre l'évasion fiscale et espérait récupérer ainsi 2,6 milliards $. Il a précisé qu'il allait braquer sa loupe sur quatre paradis fiscaux par année. Les transactions avec l'île de Man sont les premières à être ainsi scrutées avec une attention particulière.