NOUVELLES
16/04/2016 06:38 EDT | Actualisé 17/04/2017 01:12 EDT

Une cinquantaine de migrants ont tenté de forcer la frontière franco-italienne

Une cinquantaine de migrants ont tenté en vain de passer en force en France depuis l'Italie dans la nuit de vendredi à samedi à Menton, dans le sud-est de la France, selon les autorités locales.

"Tous les migrants qui avaient réussi à passer le poste-frontière, de même que ceux qui avaient emprunté la voie ferrée venant d'Italie, ont été interpellés", a indiqué un responsable du département des Alpes-Maritimes.

Ils ont été remis directement aux autorités italiennes, selon une procédure dite de non-admission en vigueur depuis que la France a rétabli des contrôles à ses frontières après les attentats jihadistes du 13 novembre à Paris.

"Ce genre d'événement n'est pas une première, nous avions déjà connu ce type de phénomène l'an dernier", a souligné le responsable, qui a aussi fait état d'une "légère augmentation" du nombre de migrants ces derniers jours à la frontière franco-italienne.

Par ailleurs, une vingtaine de migrants ont également été interpellés dans la nuit de vendredi à samedi dans la région de Nice (sud-est de la France), à la suite d'un contrôle de gendarmerie.

Tous ont fait l'objet d'une procédure de non-admission ou d'une demande de réadmission en Italie, selon la même source.

vxm/hj/bpi/cls