NOUVELLES
15/04/2016 20:44 EDT | Actualisé 16/04/2017 01:12 EDT

Honduras: la militante écologiste Berta Caceres assassinée par "l'extrême droite" (dirigeants écologistes)

Des dirigeants écologistes d'Amérique latine, d'Europe et des Etats-Unis réunis au Honduras ont accusé vendredi "l'extrême droite" d'avoir assassiné la militante écologiste hondurienne Berta Caceres.

Berta Caceres a été tuée car elle rejetait "le modèle criminel extractiviste (exploitation industrielle des ressources naturelles) néocolonial et féminicide prôné par l'extrême droite hondurienne et internationale", ont affirmé dans une déclaration commune les participants au forum "Berta Caceres vit", tenu à Tegucigalpa.

Berta Caceres avait été tuée par balles par au moins deux hommes le 3 mars à l'aube dans sa maison de La Esperanza (ouest), à environ 200 km de Tegucigalpa, la capitale hondurienne, suscitant l'indignation de la communauté internationale. La Commission internationale des droits de l'Homme (CIDH) avait réclamé dès 2009 des mesures de protection pour la leader indigène menacée.

Dirigeante du Conseil civique des organisations populaires et indigènes du Honduras (COPINH), elle s'était notamment fait connaître pour sa défense du fleuve Gualcarque (nord-ouest du Honduras), où l'entreprise DESA prévoit de construire un barrage hydroélectrique menaçant de priver d'eau des centaines d'habitants de la région en territoire indigène lenca.

Le forum, qui a réuni 400 représentants de 22 pays et plus de 1.000 du Honduras, a débuté mercredi et culminé vendredi avec une caravane jusqu'au fleuve Gualcarque.

Une centaine de participants à cette marche, qui a rassemblé plus de 1.000 personnes, ont été agressés par des employés de DESA, selon le nouveau coordinateur du COPINH, Tomas Gomez.

Cinq hommes et deux femmes ont été blessés, a-t-il affirmé à l'AFP, par une vingtaine d'employés de DESA munis de pierres et de bâtons.

"Avec des paraboles, ils ont dit qu'ils avaient tué Berta: qu'ils avaient tué la poule mais qu'il manquait les poulets", a affirmé M. Gomez.

nl/fr/pyv/mba