NOUVELLES
16/04/2016 00:12 EDT | Actualisé 16/04/2017 01:12 EDT

Hollande en route pour le Liban, première étape d'une tournée au Proche-Orient

François Hollande entame samedi au Liban une tournée de quatre jours au Proche-Orient, qui le conduira aussi en Egypte et en Jordanie et sera dominée par la crise des réfugiés et la lutte contre le groupe Etat islamique.

Le président français a décollé peu avant 08H00 GMT de Paris. Il est attendu en début d'après-midi à Beyrouth.

La crise des réfugiés fuyant la guerre en Syrie sera au coeur de son séjour samedi et dimanche au Liban. Le pays accueille 1,1 million de Syriens, soit l'équivalent d'un quart de sa population.

M. Hollande se rendra notamment dans un camp, où il rencontrera des familles syriennes candidates à l'asile en France.

Le chef de l'Etat français aura aussi des entretiens avec l'ensemble des responsables politiques libanais, alors que le pays du Cèdre est en crise institutionnelle, sans président depuis mai 2014.

Il compte également marquer "le soutien" de la France à l'armée libanaise, dans l'attente de la reprise de livraisons d'armements français prévues dans le cadre d'un contrat de 2,2 milliards d'euros suspendu à l'initiative de l'Arabie saoudite qui devait le financer.

Après le Liban, François Hollande poursuivra sa tournée en Egypte dimanche et lundi, puis en Jordanie mardi.

Au Caire, la crise libyenne et le conflit israélo-palestinien seront au coeur des entretiens avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, mais le président français n'échappera pas non plus à la question des droits de l'homme.

Sa première visite d'Etat en Egypte est critiquée par des ONG, qui reprochent à Paris son "silence étourdissant" sur ce dossier face aux violations du régime.

Au cas d'un étudiant italien mort sous la torture fin janvier au Caire qui a conduit Rome à rappeler son ambassadeur, se sont ajoutées mercredi les accusations portées contre le Quai d'Orsay par la mère d'un enseignant français battu à mort en 2013 dans un commissariat égyptien.

En Jordanie, François Hollande se rendra notamment sur la base aérienne Prince-Hassan, à une centaine de km au Nord-Est d'Amman d'où décollent les avions français dans le cadre des opération contre le groupe EI en Syrie et Irak.

swi-bpi/at