NOUVELLES
16/04/2016 08:40 EDT | Actualisé 17/04/2017 01:12 EDT

Garcia flanche, la France et les Pays-Bas à égalité

La France, menée par sa meilleure joueuse, a conclu la première journée des demi-finales du Groupe mondial de la Fed Cup à égalité 1-1 avec les Pays-Bas.

Kristina Mladenovic, 28e joueuse mondiale, a signé un gain de 6-2 et 6-4 face à la Néerlandaise Richel Hogenkamp (139e), samedi, à Trélazé en France.

Lors du premier simple, la Française Caroline Garcia (45e), très nerveuse, avait été battue par Kiki Bertens (96e) sur le score de 6-4, 6-2. Elle a commis 23 fautes directes.

Dimanche, Garcia devrait avoir une chance de se reprendre face à Hogenkamp. Mladenovic tentera d'apporter son deuxième point personnel aux Françaises qui espèrent aller en finale pour la première fois depuis 2005.

En cas de besoin, un double entre Alizé Cornet (48e) et Pauline Parmentier (101e) d'un côté et Cindy Burger associée à Arantxa Rus (257e) de l'autre départagera les deux équipes.

Suisse et République tchèque au coude-à-coude

Les équipes de Suisse et de République tchèque ont, elles aussi, fait match nul en cette première journée des demi-finales, à Lucerne en Suisse.

Les meneuses des deux équipes ont perdu leur duel respectif.

La Suisse Timea Bacsinszky, 17e au monde, a perdu ses repères face à Barbora Strycova (no 33) en deux manches de 6-0 et 6-2.

Plus étonnant encore, la Tchèque Karolina Pliskova, 18e joueuse mondiale, a craqué face à la 129e mondiale Viktorija Golubic en trois manches 3-6, 6-4 et 6-4.

« Je pense que personne ne pensait que je pouvais gagner. J'ai joué de manière incroyable », a lancé la Suissesse de 23 ans qui a ramené son équipe à égalité.

Le suspense est donc entier avant les matchs de dimanche, avec notamment un affrontement entre les deux meneuses, Bacsinszky et Pliskova, qui voudront se reprendre après leur désillusion de samedi.