NOUVELLES
16/04/2016 08:12 EDT | Actualisé 17/04/2017 01:12 EDT

116 migrants recueillis samedi en Méditerranée dont quatre blessés par balle (ONG)

L'association européenne SOS Méditerranée, qui a affrété un navire, l'Aquarius, avec l'ONG française Médecins du Monde pour secourir des migrants, a annoncé avoir recueilli en mer samedi matin 116 personnes, dont quatre blessées par balle.

"L'Aquarius a reçu un signal de détresse provenant du Maritime Rescue and Coordination Center (MRCC, dont le siège est à Rome), indiquant la présence d'un zodiac en détresse avec 116 personnes à son bord", a écrit l'association dans un communiqué.

Parmi les personnes secourues figuraient "20 femmes et un enfant", ainsi que quatre hommes et adolescents "présentant des blessures par balle datant d'environ une semaine", dont un Camerounais de 15 ans et un Libérien de 17 ans.

Dans un témoignage qu'il a livré à l'association, ce dernier a affirmé avoir été blessé à la jambe il y a une dizaine de jours par les tirs des gardiens d'une prison de Zawiyah (nord-ouest de la Libye) au cours d'une tentative d'évasion de tous les détenus.

Selon SOS Méditerranée, les naufragés provenaient de dix pays africains : Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée, Mali, Nigeria, Sénégal, Togo, Cameroun, Soudan et Liberia.

L'ONG a dit avoir recueilli près de 700 personnes "en l'espace d'un mois" à bord de son navire, et annoncé la poursuite jusqu'en fin d'année de ses opérations, qui devaient initialement s'arrêter le 30 avril.

L'Aquarius est un ancien navire des garde-côtes allemands pouvant accueillir jusqu'à 500 personnes. Son équipage est composé d'une vingtaine de personnes, dont des infirmiers et une équipe de Médecins du Monde.

hj/bpi/bds