POLITIQUE
15/04/2016 05:14 EDT | Actualisé 15/04/2016 05:15 EDT

Philippe Couillard défend l'intégrité du gouvernement de Jean Charest

Christinne Muschi / Reuters
Philippe Couillard (R) is congratulated on his win as new leader of the Quebec Liberal Party by former leader Jean Charest in Montreal, March 17, 2013. REUTERS/Christinne Muschi (CANADA - Tags: POLITICS)

Le premier ministre Philippe Couillard n'a "jamais rien vu d'autre" qu'un gouvernement honnête et intègre quand il a servi sous Jean Charest.

Il a réagi ainsi vendredi aux déclarations de l'ancien premier ministre libéral, qui avait affirmé lundi qu'il avait dirigé un gouvernement "honnête et intègre", malgré les soupçons, les allégations et les accusations qui entachent certains anciens membres de son cabinet.

Rappelons que l'ex-vice première ministre Nathalie Normandeau a été arrêtée en mars par l'Unité permanente anticorruption, tandis que le président du Conseil du trésor, Sam Hamad, a dû démissionner la semaine dernière en raison d'allégations de trafic d'influence.

Il s'agissait de deux anciens ministres du gouvernement Charest, tout comme M. Couillard, qui a été ministre de la Santé de 2003 à 2008.

Or, dans un point de presse en marge d'un discours à Lévis, M. Couillard a soutenu qu'il n'a été témoin que de pratiques exemplaires dans l'exercice de ses fonctions de ministre du cabinet Charest.

Il a dit que le gouvernement libéral de l'époque était honnête et intègre.

"Moi je n'ai jamais rien vu d'autre que ça. Il n'y a jamais personne qui est venu me voir pour me parler de projets en échange de contributions financières, ce qu'on lit parfois dans les journaux. C'est jamais arrivé", a-t-il déclaré.

VOIR AUSSI

Galerie photo Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale Voyez les images