Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une adolescente accusée d'avoir diffusé le viol de son amie en direct sur Periscope

Une adolescente américaine âgée de 18 ans, Marina Lonina, est accusée d'avoir diffusé en direct le viol d'une amie de 17 ans, grâce à l'application Periscope.

Marina Lonina et un autre suspect, Raymond Gates, font face à des accusations de viol, de séquestration et d'abus sexuel sur une mineure. La jeune femme est également accusée d'avoir distribué de la pornographie infantile. Ils risquent tous deux jusqu'à 40 ans de prison.

Le 27 février, la victime et l'accusée se trouvaient toutes les deux au domicile de Raymond Gates, à Columbus en Ohio. L'homme de 29 ans aurait alors violé la jeune victime dont l'identité n'a pas été dévoilée.

Marina Lonina, 18 ans, aurait également partagé des photos de la même jeune fille nue, la veille du viol.

Les autorités ignorent ce qui aurait poussé la jeune femme à diffuser l'événement sur les réseaux sociaux. Elle a toutefois déclaré à la police que les trois individus consommaient de l'alcool lorsque l'incident est survenu.

«Les gens doivent savoir et comprendre que le fait d'utiliser un téléphone intelligent pour filmer des événements peut constituer un crime grave, a indiqué le procureur Ron O’Brien. Ils devraient y penser à deux fois avant d'utiliser leur téléphone pour photographier ou filmer du contenu de nature sexuelle.»

Cet article initialement publié sur le Huffington Post UK a été traduit de l'anglais.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.